Un enfant kidnappé et tué alors qu’il fêtait Halloween

0
13
Halloween endeuillé par un enfant de 9 ans kidnappé et tué alors qu'il fêtait
Halloween endeuillé par un enfant de 9 ans kidnappé et tué alors qu'il fêtait
82 / 100

L’Espagne est sous le choc. Un enfant de 9 ans kidnappé et tué lors d’une soirée d’Halloween. Le garçon de 9 ans a été retrouvé inanimé au domicile d’un homme, déjà condamné pour agression sexuelle et pour meurtre.

Halloween endeuillé par un enfant de 9 ans kidnappé et tué alors qu’il fêtait

Le petit garçon jouait avec des amis dans un parc, à Lardero, dans le nord du pays. Il a été retrouvé inanimé au domicile d’un homme, déjà condamné pour agression sexuelle, puis pour meurtre.

Un petit garçon de 9 ans, prénommé Alex, a été kidnappé et tué jeudi en Espagne, alors qu’il fêtait Halloween dans un parc avec ses amis.

A lire aussi

D’après les médias espagnols, l’enfant, déguisé comme la petite fille du film culte « L’Exorciste », jouait avec des amis dans un parc de la commune de Lardero, dans le nord du pays.

Il observait les enfants dans le parc »

Les parents des enfants ont été alerté par les cris d’une des petites filles, qui a prévenu de la disparition d’Alex, rapporte El Pais.

Espagne un enfant de 9 ans kidnappé et tué lors d'une soirée d'Halloween
Espagne un enfant de 9 ans kidnappé et tué lors d’une soirée d’Halloween

La fillette aurait notamment montré aux adultes le domicile où Alex aurait été conduit par un homme, situé à quelques mètres du parc.

Sur le palier du troisième étage, les adultes ont trouvé Alex, dans les bras d’un homme, inconscient.

Déjà condamné pour agression sexuelle et meurtre

La police et les secours, arrivés sur les lieux peu après, n’ont pas pu le ranimer. Les forces de l’ordre ont interpellé l’homme, Francisco Javier Almeida, âgé de 54 ans.

Ce dernier avait été condamné en 1993 à 7 ans de prison pour agression sexuelle sur un mineur, puis en août 1998, à 30 ans de détention pour le meurtre et l’agression sexuelle d’une agente immobilière qu’il a poignardé à 17 reprises. Il était en liberté conditionnelle depuis avril 2020.

A lire aussi

D’après des témoins, l’homme, connu dans le quartier, avait déjà tenté à plusieurs reprises d’enlever des enfants.

Toujours selon les médias locaux, il avait notamment été photographié par des riverains, alors qu’il observait les enfants jouant dans le parc, depuis la fenêtre de son appartement.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here