Visiblement Cheikh Tidiane Gadio n’est pas encore tiré d’affaires. Selon Les Échos, la défense de son ex co-accusé, Patrick Ho, a déposé sur la table du procureur de New York un document qui prouverait son implication dans l’affaire de corruption, sur fond de vente d’armes, qui vaut à son client une détention provisoire.

Dans le document, rapporte le journal, les avocats de l’homme d’affaires chinois soulignent que c’est l’ancien ministre sénégalais des Affaires étrangères en personne, qui aurait suggéré à la société représentée par Ho de remettre aux autorités tchadiennes une enveloppe financière en guise de ticket d’entrée sur le marché pétrolier tchadien et plus tard sur le marché du gaz.

Cheikh Tidiane Gadio est passé du statut d’accusé à celui de témoin à charge contre Patrick Ho. En contrepartie de cette coopération avec la justice américaine, l’ancien chef de la diplomatie sénégalaise obtient l’abandon des poursuites qui lui ont valu quelques mois d’assignation à résidence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.