Décès d’Idriss Déby Itno. Les obsèques d’Idriss Déby Itno se dérouleront le vendredi 23 avril 2021. Les réactions s’enchaînent…

Ils participaient à un sommet régional sur la crise en République Centrafricaine, les dirigeants africains réunis en Angola ont observé une minute de silence en hommage à Idriss Déby Itno, le président tchadien décédé ce mardi.

« Les chefs d’État et de gouvernement expriment leur profonde tristesse à la suite du décès de Son Excellence le Maréchal Idriss Déby Itno, président de la République du Tchad survenu mardi dans son pays. Ils présentent leurs condoléances à sa famille ainsi qu’au gouvernement et au peuple tchadiens », a dit Tete Antonio, le ministre des Affaires étrangères angolais.

À l’annonce du décès d’Idriss Déby, du Cameroun au Burkina Faso en passant par le Niger et le Gabon, les chefs d’Etat africains se sont rapidement exprimés sur les réseaux sociaux.

Idriss Déby Itno décédé : les réactions s’enchaînent

La RDC a annoncé un jour de deuil vendredi, jour des obsèques d’Idriss Déby.

Le Président de la Transition malienne, Sem Bah N’Daw a, lui aussi, décrété un deuil national de trois jours sur l’ensemble du territoire national en hommage au Président du Tchad.

A lire aussi

« La disparition du Président Idriss Déby Itno est une lourde perte, non seulement pour son pays, le Tchad pour lequel il est allé jusqu’au sacrifice suprême, mais aussi pour la région sahélienne et l’Afrique », a réagi très tôt Bah N’daw dans un communiqué, tout comme l’ancien ministre des Affaires étrangères malien, Abdoulaye Diop, ou encore le président ivoirien Alassane Ouattara.

Réactions à l’internationale

« Nous présentons au peuple tchadien nos sincères condoléances à l’occasion du décès du président Déby. Nous condamnons les récentes violences et les pertes de vies humaines au Tchad.

Les Etats-Unis sont aux côtés du peuple tchadien en ces temps difficiles. Nous soutenons une transition pacifique du pouvoir conformément à la constitution tchadienne », a affirmé Ned Price, le porte-parole de la diplomatie américaine.

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanhyau, a salué le « leadership audacieux d’Idriss Déby et sa décision historique de renouveler les relations du Tchad avec l’Etat Hébreu. »

Outre les condoléances de rigueur, les Nations Unies ont, elles, également rappelé la situation humanitaire dans laquelle se trouve le Tchad.

« La situation au Tchad est caractérisée par des besoins humanitaires croissants liés au conflit dans le bassin du lac Tchad ainsi qu’aux effets du changement climatique. Nous, ainsi que nos partenaires, poursuivons nos opérations dans le pays, pour aider les communautés touchées (…) nous exhortons la communauté internationale à fournir un soutien financier pour répondre aux besoins des personnes dans le besoin », a insisté Stéphane Dujarric, le porte-parole du Secrétaire général de l’ONU.

Enfin, la France a dit « perdre avec Idriss Déby un ami courageux ». L’Élysée a exprimé aussi « son ferme attachement à la stabilité et à l’intégrité territoriale du Tchad ».

« Ce qui nous semble essentiel désormais, c’est qu’un processus de transition démocratique puisse se mettre en place, et que la stabilité du Tchad puisse être préservée, et pour le reste, vous comprendrez que nous avons besoin d’un tout petit peu de temps, pour bien analyser toutes les conséquences que pourrait avoir cette disparition. Ce qui est certain, c’est que la lutte contre le terrorisme au Sahel ne s’arrête pas et je ne doute pas que nous pourrons poursuivre ce qui a été engagé déjà courageusement depuis plusieurs années », a dit la ministre française des Armées, Florence Parly.

Les obsèques d’Idriss Déby Itno auront lieu vendredi. La cérémonie funéraire débutera sur la Place de la Nation à N’Djaména avec les honneurs militaires.

VOUS AIMEREZ AUSSI

  • Situation toujours très instable au Tchad
  • Ouganda : planter des arbres pour reforester, le défi de Leah
  • Tchad : l’opposition dénonce un « coup d’état institutionnel »

SUR LE MÊME PAYS

  • Tchad : Mahamat Idriss Déby, le successeur
  • Les militaires s’emparent du pouvoir, peur et inquiétude règnent au Tchad
  • Tchad : situation tendue après la disparition du président Déby

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here