Idrissa Seck fait face à la presse au lendemain de l’adoption de la loi sur le parrainage. Arrêté puis relâché plusieurs heures plus tard, le leader de Reewmi, qui considère que Macky Sall a triplement violé la Constitution, tient à élucider certains points liés à cette loi adoptée hier par la majorité des députés.

Laisser un commentaire