Insécurité est le mot qui revient sur les lèvres de tous les citoyens et observateurs de la question sécuritaire au Sénégal. La peur se confond avec la corruption quand on aborde la problématique. Tenez-vous bien ! L’insécurité se généralise pratiquement dans tout le pays ou la situation est devenue virale. Des véritables cas divers ont pris de l’ampleur.

Depuis un certain temps, c’est devenu un débat sans fin qui laisse tout un chacun dans un état pitoyable.

A lire aussi : Insécurité alimentaire: Environ 750.000 sénégalais ont besoin d’une assistance alimentaire, selon le PAM

« Agressions, viols, meurtres de rituels , vols sont monnaie courante à Dakar et dans le reste du territoire national. Chaque jour on note trois à quatre séries de meurtres, des dizaines d’agressions, des viols sans cesse… », selon le ministère de la septicité publique.

Agression à Keur Massar Mballo Dia Thiam donne des ...
Agression à Keur Massar Mballo Dia Thiam donne des …

En effet, la sécurité est aujourd’hui un véritable parcours de combattant. Nous avons fait un constat sur la sécurité publique, urbaine aussi bien que sur les cas de vols,viols ,meurtres, agressions….. qui est devenu (sécurité) une coutume .

A lire aussi : Débat autour d’un éventuel retour de la peine de mort au Sénégal

Sans ambages nous pouvons dire que les sénégalais souffrent d’un manque de sécurité totale.

L’insécurité va de mal-en-pie

Les agresseurs dictent leur loi et semblent ne pas être intimidés, ce, malgré les forces dissuasives en occurrence la police, la gendarmerie etc (…) qui n’empêchent pas certaines dérives de pousser comme des champignons.

En effet, ces derniers jours les séries de meurtres , d’enlèvements , de suicides , de vols à mains armées gagnent du terrain jusqu’à même heurter la conscience des sénégalais.

Insécurité La peur cède place à la panique au Sénégal ...
Insécurité La peur cède place à la panique au Sénégal …

L’Etat du Sénégal doit prendre ces gardes au plus vite possible pour apporter des gardes fous pour dissuader ces bandits de grand chemin pourquoi pas faire revenir la peine mort afin de pouvoir arrêter cette hémorragie qui est entrain d’asphyxier la vie du peuple sénégalais.

Comment peut-on faire pour éradiquer ce fléau ?

Oui, l’Etat doit augmenter le personnel de police et de la gendarmerie, les postes de police et les mesures d’accompagnement et surtout la collaboration des sénégalais pour enlever ce coin du voile afin d’intimider tous ces malfaiteurs ou même malfrats pour que la peur change de camp, et laisser tout un chacun dans une quiétude la plus totale possible. 

2 COMMENTS

    • Le problème d’insécurité est tellement envoûtant qu’il inquiète plus d’un. La responsabilité est partagée. De notre niveau, j’ai pris ma plume pour dénoncer, sensibiliser et suggérer des solutions idoines pour palier à ce fléau d’insécurité galopante qui sévit de nos jours au Sénégal.

      Merci d’avoir pris de votre temps pour lire cet article…

      Je vous prie de nous faire parvenir des infos sur la problématique d’insécurité à l’adresse suivante : [email protected]

Laisser un commentaire