Revue de presse du 3 novembre 2021 : Les Quotidiens commentent l’Investiture de Barthélemie Dias pour la Mairie de Dakar

0
9
Revue de presse - Fonds d'Appui et de Développement de la Presse (FADP)Capture
Revue de presse - Fonds d'Appui et de Développement de la Presse (FADP)Capture
81 / 100

Investiture de Barthélemie Dias pour la Mairie de Dakar. Les quotidiens évoquent, pour leur édition de ce mercredi, les investitures des candidats aux élections municipales et départementales du 23 janvier prochain en insistant sur le choix porté par Taxawu Senegaal et Yewwi Askan Wi (YAW) sur le maire de Mermoz-Sacré-Cœur, Barthélémy Dias.

Investiture de Barthélemie Dias pour la Mairie de Dakar Revue de presse du 3 novembre 2021

La coalition Taxawu Senegaal, dirigée par l’ex-maire de Dakar, Khalifa Sall, a annoncé mardi avoir chargé M. Dias de diriger sa liste à l’élection des conseillers municipaux de la capitale sénégalaise.

Un choix fait au détriment de Soham Wardini, l’actuelle maire de Dakar, considérée par les quotidiens comme le principal adversaire de Barthélémy Dias à la candidature de Taxawu Senegaal à Dakar.

A lire aussi

‘’Barthélémy Dias remporte son duel face à Soham Wardini’’, constate L’As, qualifiant le choix de Khalifa Sall et de ses militants d’‘’accouchement (…) douloureux’’.

‘’La mort dans l’âme, l’ancien maire de Dakar a été obligé de trancher le conflit qui opposait deux de ses plus proches partisans. En choisissant Barthélémy Dias, il élimine forcément Soham Wardini’’, commente Le Témoin Quotidien.

La maire de Dakar prépare sa propre liste pour les élections municipales

On apprend du journal Les Echos que la maire de Dakar prépare sa propre liste pour les élections municipales.

C’est un choix ‘’au forceps’’ qui a été fait au profit de M. Dias, selon WalfQuotidien.

Le maire de Mermoz-Sacré-Cœur est non seulement le candidat favori de Taxawu Senegaal, mais aussi de Yewwi Askan Wi, la coalition dirigée par Khalifa Sall et le député Ousmane Sonko.

A lire aussi

‘’Tous les regards sont tournés (…) vers Soham Wardini dont on dit qu’elle va déposer sa candidature’’, ajoute WalfQuotidien.

‘’Ndakarou 2022’’ serait le nom de la liste que va diriger Mme Wardini, a confié un de ses proches à Libération.

Ce choix étant fait, ‘’la bataille de Dakar promet d’être chaude entre Dias, Abdoulaye Diouf Sarr, Doudou Wade et Bougane Guèye’’, lit-on dans Sud Quotidien.

M. Wade, ancien député, est désigné par la coalition Wallu Senegaa

M. Sarr dirige la liste de Benno Bokk Yaakaar (BBY), la coalition de la majorité présidentielle. M. Wade, ancien député, est désigné par la coalition Wallu Senegaal, dirigée par le PDS, le parti d’Abdoulaye Wade.

L’homme d’affaires Bougane Guèye, lui, ira aux élections municipales de Dakar sous la bannière de Gëm Sa Bopp, le mouvement politique dont il est le fondateur.

Le soutien du député Ousmane Sonko a été déterminant dans ‘’la volte-face de Khalifa Sall qui, pour ne pas saper’’ l’unité des partis membres de YAW, ‘’a accepté la mort dans l’âme que le turbulent Barth’’ dirige la liste de ladite coalition, selon Kritik’.

Choix Barthélémy Dias [a été fait] à 4 heures du matin

L’Observateur croit savoir comment Barthélémy Dias a été désigné. ‘’Les minutes d’un tête-à-tête’’, écrit-il, faisant état d’une ‘’ambiance morose’’ au sein de Taxawu Senegal et de Yewwi Askan Wi, lors de l’investiture de Barthélémy Dias.

‘’Le choix concernant Barthélémy Dias [a été fait] à 4 heures du matin’’, affirme Source A.

Le Quotidien estime que la désignation du maire de Mermoz-Sacré-Cœur n’a rien de surprenant.

A lire aussi

Selon Vox Populi, à Dakar, Abdoulaye Diouf Sarr fera face à ‘’quatre (…) durs à cuire’’ : Bougane Guèye, Barthélémy Dias, Doudou Wade et Mame Mbaye Niang, le chef de cabinet du président de la République, Macky Sall.

Le hic, relève le même journal, c’est que ‘’le leader de BBY (Macky Sall) ne s’accommode guère des listes parallèles’’, et M. Niang en dirige une, qui se détache de Benno Bokk Yaakaar pour convoiter les voix des Dakarois.

Bataille pour la conquête de la ville s’annonce âpre

‘’La bataille des cinq est lancée à Dakar’’, lit-on dans Tribune, qui ajoute : ‘’La bataille pour la conquête de la ville s’annonce âpre.’’

EnQuête s’intéresse aux ‘’rébellions’’ qui ont éclaté au sein des coalitions. A Kolda (sud), Mame Boye Diao va diriger une liste en dehors de BBY et de l’APR, le parti dont il est membre.

A Saint-Louis (nord), l’ancien ministre Mary Teuw Niane s’est désolidarisé de la majorité présidentielle en arguant qu’il s’agit d’une ‘’affaire locale’’.

A lire aussi

A Thiès (ouest), Talla Sylla, le maire sortant, pour sa ‘’survie’’, va aux élections municipales sans la bannière de la majorité présidentielle, selon EnQuête.

Pour sa part, ‘’Matar Bâ galvanise ses troupes et tend la main aux leaders politiques’’ de la commune de Fatick (centre), apprend-on du quotidien Le Soleil.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here