Le jeu sexuel d'un couple vire au drame
Le jeu sexuel d'un couple vire au drame
81 / 100

Le jeu sexuel d’un couple vire au drame. Ce mardi 8 juin, un homme a été mis en examen pour homicide volontaire aggravé sur sa compagne lors d’une séance de jeux intimes.

Jeu sexuel d’un couple vire au drame

Dimanche 6 juin 2021, un homme âgé de 50 ans a contacté les secours pour signaler la mort de sa compagne qui se trouvait sur le lit de l’appartement du couple situé à Montpellier dans l’Hérault.

Il a été mis en examen mardi pour homicide volontaire sur sa petite-amie et a été écroué. Il a expliqué l’avoir étranglée pendant des jeux intimes, a rapporté Le Dauphiné.

A lire aussi

Mais que s’est-il passé ? Lorsque les forces de l’ordre se sont rendues au domicile des amants le dimanche 6 juin 2021, le suspect a déclaré aux agents après qu’ils ont constaté le décès de la victime « l’avoir étranglée dans le cadre de jeux intimes consentis sur fond d’alcool ».

Selon le parquet, sur place, des bouteilles d’alcool fort ont été retrouvées vides dans un « logement peu investi ».

Pas de trace de lutte sur le corps selon l’autopsie

Le suspect a été placé en garde à vue depuis dimanche 6 juin 2021. Il a réitéré sa version en « se décrivant avec sa compagne comme un couple uni quoique dysfonctionnel pour avoir été déjà condamné ensemble pour des faits d’infraction à la législation sur les stupéfiants », a encore déclaré le parquet.

Lundi 7 juin 2021 une autopsie a été pratiquée afin de déterminer les raisons de la mort de la victime.

Sur cette dernière, aucune trace de lutte n’a été retrouvée. Le corps de la victime ne présentait pas non plus de trace autour du cou, ni de traumatisme. Néanmoins, l’examen a permis de trouver des « stigmates internes d’une strangulation. »

A lire aussi

Cette histoire rappelle celle du couple de Warren et Claire. Adepte du bondage, Claire s’était retrouvée le visage et la bouche couverts.

Alors que des boissons alcoolisées et des drogues avaient été consommées lors de cette soirée avec son compagnon, Warren s’était endormi, laissant la jeune femme, toujours attachée, suffoquer.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here