Affaire Kerviel Jerôme: Un symbole de résistance décrypté minute par minute

0
283
Jean Luc Mélenchon (G) et Jérôme Kerviel, le 4 juillet 2013 à Paris 2013 aux Prudhommes
Jean Luc Mélenchon (G) et Jérôme Kerviel, le 4 juillet 2013 à Paris 2013 aux Prudhommes

Jérôme Kerviel avait ensuite entamé une marche jusqu’à Paris, finalement interrompue à Menton où il fut arrêté. Ce périple avait été suivi minute par minute par les chaînes d’information en continu à l’approche de la frontière franco-italienne.

A lire aussi: Affaire Kerviel: 10 années de procédures après une perte financière inédite en France

L’ex-salarié de Société Générale a été soutenu dans son combat par des personnalités politiques de tous bords: il s’est aussi bien affiché à la Fête de l’Humanité aux côtés de Jean-Luc Mélenchon qu’à un meeting, à l’autre bout de l’échiquier politique, de Nicolas Dupont-Aignan, qui l’a présenté comme « un symbole de résistance ».

L’ancien « golden boy » espère désormais obtenir une révision de sa condamnation pénale et sa demande est actuellement entre les mains de la commission d’instruction de la Cour de cassation.

A lire aussi: Affaire Kerviel: 10 années de procédures après une perte financière inédite en France

Mais deux revers judiciaires subis l’été dernier ont hypothéqué cette éventualité: les magistrats instructeurs ont rendu deux non-lieux dans des volets où la probité de la banque était mise en cause, notamment pour « subornation de témoin » et « faux et usage de faux ».

« Aucun élément ne va dans le sens d’une quelconque manoeuvre frauduleuse du groupe bancaire pour peser sur le résultat de l’enquête », avait estimé le parquet dans ses réquisitions.

« Ce double échec judiciaire le prive de toute chance de succès dans sa tentative d’obtenir la révision de son procès », avait réagi auprès de l’AFP Jean Veil, avocat de Société Générale.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here