La Russie et la Centrafrique signe un accord militaire

0
225

C’est en marge de l’ouverture du forum militaire Armée 2018 qui se tient en Russie cette semaine que Moscou et Bangui ont conclu un accord de défense. Il prévoit notamment que des soldats de Centrafrique seront formés dans les écoles militaires de Russie.

Cet accord « va contribuer à renforcer nos liens dans le domaine de la défense », a souligné le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou, cité par les agences russes après la signature de l’accord avec son homologue centrafricaine Marie-Noëlle Koyara.

A lire aussi: Crise diplomatique: Trois journalistes russes tués en Centrafrique 

La Centrafrique est vue « comme un partenaire prometteur sur le continent africain », a ajouté le ministre russe.

Les liens entre ces deux pays ont été mis en lumière récemment avec l’assassinat de trois journalistes russes fin juillet dans le nord de la Centrafrique. Orkhan Djemal, Alexandre Rastorgouïev et Kirill Radtchenko enquêtaient sur la présence dans le pays de mercenaires de la société russe Wagner.

L’implication croissante de la Russie en Centrafrique s’inscrit dans une stratégie de reconquête géopolitique et économique plus large du Kremlin sur le continent africain.

Dans ce pays plongé dans un conflit politico-communautaire et confessionnel, Moscou a envoyé depuis le début de l’année 5 officiers militaires et 170 instructeurs civils, et a livré des armes à l’armée nationale après avoir obtenu une exemption à l’embargo de l’ONU.

La Russie assure également la sécurité du président Faustin-Archange Touadéra dont le conseiller à la sécurité est un Russe.

Avec agence

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.