La rédaction de Kafunel Sports vous fait la revue statistiques hebdomadaire du football mondial. Nous vous proposons , 27 avril 2019, un résumé de la semaine en 5 chiffres. Découvrez ce qui s’est passé cette semaine dans l’empire du football … Sur le site de FIFA.com les calendriers annuels et calendriers du mois sont aussi mentionnées … Regardez ici le numéro de cette semaine Kafunel.

  • Record de précocité pour Mbappé, de rapidité pour Long
  • Benzema n’arrête plus de faire trembler les filets
  • Champions surprises en Grèce et en Côte d’Ivoire

57 matches – 51 victoires et six nuls – avant que la série d’invincibilité de l’Étoile Rouge de Belgrade en championnat n’arrive à son terme contre Čukarički, alors que le champion d’Europe 1991 a mené de deux buts. Seuls neuf clubs dans l’histoire du football sont restés plus de 60 matches de championnat sans s’incliner.

33 ans et 78 jours, comme l’âge auquel Nicolas Sanchez a dépassé Felipe Baloy – le joueur qui a inscrit le tout premier but du Panama en Coupe du Monde de la FIFA™ – de plus d’un an pour devenir le buteur le plus âgé dans une finale de Ligue des champions de la CONCACAF. Après son but de la victoire 1-0 pour Monterrey sur le terrain de Tigres en finale aller, l’arrière central compte désormais quatre réalisations en autant de matches dans la compétition cette année.

31 ans : le titre de Super League de Grèce n’avait plus quitté la région d’Athènes depuis tout ce temps avant que le PAOK ne le ramène à Thessalonique. Depuis qu’AEL, club de Larissa, l’a emporté en 1988, l’Olympiakos (19), le Panathinaïkos (6) et l’AEK (5) ont raflé tous les titres.

30 buts en une saison de Ligue 1 : un seul Français avait signé cet exploit au cours des 50 dernières années avant que Kylian Mbappé ne l’imite en seulement 27 journées. Jean-Pierre Papin avait en effet inscrit 30 buts en 36 matches en 1989/90. Mbappé a désormais cinq journées de plus pour battre le record historique pour un Français : les 36 réalisations de Philippe Gondet avec le FC Nantes en 1965/66, qui ont fait de lui un favori au titre de Soulier d’or adidas à Angleterre 1966.

12 matches sans défaite contre Vasco da Gama : c’est la première fois que Flamengo reste sur une si belle série en 96 ans de rivalité, après avoir buté sur son adversaire lors du 12ème match en 1943, 1973 et 2015. Diego Ribas, Everton Ribeiro, Giorgian De Arrascaeta, Gabigol et leurs coéquipiers ont remporté les deux rencontres de la finale du Championnat Carioca 2-0. Ainsi, Vascon’a plus pris le dessus sur Flamengo en finale depuis que Donato, Mazinho, Giovani et Romario ont battu Aldair, Jorginho, Leonardo, Zinho, Renato Gaucho et Bebeto en 1988.

10 buts et passes décisives en quatre matches : rien n’arrête João Felix avec Benfica. Auteur de deux réalisations et d’une passe décisive dans le triomphe 6-0 sur le Maritimo Funchal, le joueur de 19 ans est devenu le deuxième joueur le plus jeune à atteindre la barre des 20 buts/passes décisives dans la première division d’un championnat européen cette saison, derrière Jadon Sancho.

8 buts sans interruption avec le Real Madrid en Liga : Karim Benzema est le premier joueur en 117 ans d’histoire pour le club à réaliser cet exploit après son triplé face à l’Athletic Bilbao. En 1961/62, Ferenc Puskas s’était arrêté à sept réalisations. Cela fait maintenant huit heures de jeu qu’aucun autre joueur n’a marqué pour les Merengues après le nul 0-0 contre Getafe.

8 buts marqués : Chicago Red Stars et Portland Thorns ont participé au match le plus prolifique de l’histoire de la NWSL. En marquant son premier triplé pour Portland en cinq ans, la Canadienne Christine Sinclair, qui sera présente à France 2019, compte désormais 13 buts en 17 matches contre Chicago.

7,69 secondes, c’est le temps que Shane Long a mis pour inscrire le but le plus rapide de l’histoire de la Premier League, devant Ledley King et ses 9,82 secondes. L’attaquant de Southampton a désormais marqué trois buts lors de ses 174 dernières minutes de jeu en Premier League. C’est autant que lors de ses 50 matches précédents.

5 clubs ont désormais remporté le titre de Ligue 1 ivoirienne dans les années 2010 alors que les 25 éditions précédentes n’avaient sorti que deux champions : l’Africa Sports et l’ASEC Mimosas. La SOA, qui n’avait jamais été couronnée, mais qui était connue pour avoir mis fin en 1994 à la série de 108 matches et cinq ans sans défaite de l’ASEC – toujours un record du monde aujourd’hui – a triomphé en championnat, elle qui a évité la relégation lors de la toute dernière journée la saison dernière.

Publicités

Laisser un commentaire