Revue de presse du publié 11 septembre 2023 : Le choix porté sur Amadou Bâ et le séisme meurtrier au Maroc occupent les devants

0
0

Revue de presse du publié 11 septembre 2023 : Le choix porté sur Amadou Bâ et le séisme meurtrier au Maroc occupent les devants. Le choix du Premier ministre, Amadou Bâ, comme candidat du camp de la majorité à l’élection présidentielle de février 2024 et le séisme meurtrier qui a frappé le Maroc dans la nuit de vendredi à samedi font le menu des quotidiens parvenus lundi à l’Agence de presse sénégalaise.

Le choix porté sur Amadou Bâ et le séisme meurtrier au Maroc occupent les devants Revue de presse du 11 septembre 2023

QUOTIDIENS
QUOTIDIENS

‘’Amadou Bâ désigné’’, titre en Une Le Soleil qui souligne que sa désignation intervient après deux mois de concertations. Le président de la République, Macky Sall a ainsi porté son choix sur le Premier ministre, Amadou Bâ. ‘’Il a été désigné, comme candidat de la coalition présidentielle pour le scrutin de février 2024. Il se retrouve ainsi sous le feu des projecteurs. Il peut se prévaloir de la richesse de ses expériences administratives et ministérielles eu égard à sa trajectoire’’, écrit le journal.

Titrologie du lundi 11 septembre 2023 de la presse internationale

Le choix d’Amadou Bâ pour briguer la présidence pour le compte de la majorité a été officialisé samedi lors d’une rencontre regroupant les leaders de la coalition Benno Bokk Yaakar. La rencontre tenue au Palais de la République, a été présidée, par le président Macky Sall.

L’actuel Premier ministre a été choisi au détriment de trois autres candidats à la candidature : Abdoulaye Daouda Diallo, le président du Conseil économique, social et environnemental, Mame Boye Diao, le directeur général de la Caisse des dépôts et consignations, l’ancien Premier ministre Mahammed Dionne, et le ministre de l’Agriculture, Aly Ngouille Ndiaye. Ce dernier a annoncé sa démission du gouvernement après l’annonce du choix du Chef de l’Etat sortant.

Gouv-sn conseil des ministres
Gouv-sn conseil des ministres

→A lire aussi

‘Ce choix est motivé par les compétences professionnelles, la carrière diversifiée d’Amadou Bâ, ses fonctions déterminantes et transversales dans l’Etat, mais également ses qualités d’humilité, d’écoute pour diriger, pour rassembler’’, rapporte Vox populi en titrant : ‘’Macky motive son choix’’.

‘’C’est un choix concerté, et collégial’’, a encore souligné la publication en reprenant des éléments du discours de Macky Sall lu lors de cette rencontre par l’ancien président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse. Le journal signale dans le même temps, que Macky Sall en appelle à l’unité de tous les candidats à la candidature pour assurer une victoire de la coalition Benno Bokk Yaakar (BBY) dès le premier tour de l’élection présidentielle de février 2024.

MAGAZINES
MAGAZINES

Candidature de Benno à la présidentielle de 2024, ‘’Macky Sall intronise Amadou Bâ’’, note Sud Quotidien tandis qu’Enquête affiche : »Amadou Bâ, le nouveau fer de lance’’ de la coalition BBY pour la présidentielle. ‘’Benno à l’heure de AM’’, ironise WalfQuotidien.

Selon Bès Bi la désignation d’Amadou Bâ comme candidat de Benno fait de lui ‘’la cible parfaite’’ car il sera attendu par l’opposition et ses camarades de parti. Selon le journal, Amadou Bâ, »candidat de la coalition Benno Bokk Yaakar à la présidentielle de février 2024, a du pain sur la planche. Il devra batailler ferme pour résister aux flèches de ses adversaires, dans le pouvoir comme dans l’opposition ».

Pour le journal, cela fait de lui ‘’l’homme à abattre’’.

Guerre des opinions des PM déclarée Aminata Touré défie Amadou Ba pour un débat d'idées ok+ok+ok
Guerre des opinions des PM déclarée Aminata Touré défie Amadou Ba pour un débat d’idées ok+ok+ok

»Le jackpot à Amadou Bâ, Aly se rebelle’’, met en exergue Source A, qui s’attarde sur la démission d’Aly Ngouille Ndiaye, lequel, dans les minutes qui ont suivi la désignation d’Amadou Bâ, à la candidature de BBY, a déclaré qu’il ‘’est temps pour lui de passer à de nouvelles opportunités et de relever de nouveaux défis’’.

La presse quotidienne a également évoqué le séisme meurtrier qui a secoué le Maroc dans la soirée de vendredi après une secousse tellurique de magnitude 7 sur l’échelle de Richter.

‘’Au moins 2012 morts, un sénégalais parmi les victimes’’, titre Libération qui annonce que l’Etat su Sénégal a mobilisé la même équipe de secours qui avait été envoyée en Turquie. Le journal souligne que Dakar »attend le feu vert du Maroc ».

QUOTIDIENS 1
QUOTIDIENS 1

→A lire aussi

‘’Le séisme qui a frappé vendredi soir le Maroc a causé au moins 2012 morts et 2059 blessés dont 1404 dans un état grave’’, rapporte la publication en faisant savoir que le ministère des Affaires étrangères a confirmé le décès d’un compatriote dans ce tremblement de terre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici