Le film «Black Panther» victime d’une «Google bomb» raciste

0
299

De nombreux internautes ont relevé durant ce week-end ce qui s’apparente à une bourde raciste dans les résultats Google de plusieurs salles de cinéma qui s’apprêtent à projeter le dernier blockbuster Marvel.

De nombreux internautes ont relevé durant ce week-end ce qui s’apparente à une bourde raciste dans les résultats Google de plusieurs salles de cinéma.

Sur le moteur de recherche, l’affiche du film Black Panther, associée au site Allocine.fr, apparaissait avec le titre La Planète des singes : Suprématie, suggérant un lien mal intentionné entre le casting majoritairement afro-américain du blockbuster Marvel (en salles mercredi prochain) et les personnages simiesques du film de science-fiction sorti l’été dernier.

Bonjour @allocine comment expliquez-vous le fait que la recherche d’une salle de ciné mène à votre site qui référence le film #BlackPanther sous le titre de « la planète des singes : suprématie » ? #racisme pic.twitter.com/As6YRtxHny

— Rokhaya Diallo (@RokhayaDiallo) February 10, 2018

Interpellé sur les réseaux sociaux pour cet un amalgame douteux, le site Allociné a rejeté, à raison semble-t-il, la faute sur l’algorithme de Google.

bonjour

Ce problème est totalement indépendant de notre volonté. Il est lié à une reprise erronée par Google des informations présentes sur les fiches films Allociné. Nous continuons de faire en sorte que Google cesse ces affichages.

— AlloCiné (@allocine) 11 février 2018

En effet, un site n’a pas réellement la main sur les résultats affichés par les moteurs de recherche.

Il peut les suggérer, et ces résultats seront la plupart du temps affichés par Google. Mais il peut arriver que l’algorithme du moteur de recherche en publie d’autres.

Des groupes d’internautes malveillants

La plupart du temps, le problème ne provient pas d’une erreur humaine chez Google, mais d’internautes qui se sont donné le mot pour tromper volontairement l’algorithme.

On appelle cette pratique le Google bombing. Pour cela, les internautes en question (…)

Publicités

Laisser un commentaire