Selon un sondage Ispos-Sopra Steria, la protection de l’environnement est la première préoccupation de 52 % des Français, devant le pouvoir d’achat.

La protection de l’environnement est désormais la première préoccupation des Français, devant l’avenir du système social et le pouvoir d’achat, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria publié lundi 16 septembre.

Interrogés sur les enjeux qui les préoccupent le plus « à titre personnel », les Français placent en tête « la protection de l’environnement » (52 %), devant « l’avenir du système social » (48 %) et « les difficultés en termes de pouvoir d’achat » (43 %), selon ce sondage annuel sur « les fractures françaises » réalisé pour Le Monde, la Fondation Jean-Jaurès et l’Institut Montaigne.

L’enjeu écologique est jugé prioritaire sauf chez les sympathisants LR qui s’inquiètent d’abord du « niveau de l’immigration » (51 %) et chez les proches du Rassemblement national pour qui l’enjeu est avant tout « le pouvoir d’achat » (57 %).

Sur les réponses à apporter, les Français sont partagés : 51 % estiment qu’il faut « prendre des mesures pour faire face à l’urgence environnementale, même avec des sacrifices financiers ». Mais pour 49 % il faut « faire face à la crise sociale, même si cela signifie de mettre la question environnementale au second plan ».

Lire aussi « L’écologie jouera peut-être le même rôle que le catholicisme et le communisme »

« La France est en déclin »

Le sondage relève aussi le pessimisme des Français face à l’avenir, puisque 73 % sont d’accord avec l’idée que « la France est en déclin » (+ 3 points en un an). Leur confiance dans les institutions s’érode d’au moins quatre points, que ce soit envers les grandes entreprises (34 %), les syndicats (28 %), la présidence de la République (30 %), les médias (23 %, – 7 points).

Les partis politiques restent à 10 %. Seules les petites et moyennes entreprises progressent (+ 1 point à 81 % de confiance) ainsi que les maires (+ 2 à 70 %).

Enfin, la défiance reste grande envers la mondialisation, vue comme « une menace » par 57 % des sondés. 61 % des Français jugent d’ailleurs que « la France doit se protéger du monde d’aujourd’hui ».

Enquête réalisée en ligne du 30 août au 3 septembre, auprès d’un échantillon de 996 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

Source AFP

Publicités

Laisser un commentaire