Point final sur la confiscation des biens de Karim Wade. Le chef de l’Etat du Sénégal, Macky Sall, perd définitivement le combat. Contrairement à l’information distillée par le pouvoir jugeant que le Parquet général de Paris va incessamment introduire un pourvoi en cassation contre la décision de la Cour d’appel, la forclusion a définitivement mis un terme à la bataille pour la confiscation des biens de Karim Wade.

A lire aussi: Voici l’intégralité de la déclaration de Karim WADE

L’Etat du Sénégal a laissé passer son ultime chance de rivaliser dans ce dossier, n’intentant pas une action durant les 6 jours, soit le délai imparti pour se pourvoir en cassation contre l’arrêt de la Cour d’appel de Paris rendu le mercredi 14 mars 2018, révèle Walf Quotidien.

A lire aussi: Karim Wade « pas encore innocenté» par la Justice française

Une victoire acquise pour Karim Wade qui peut désormais penser à sa participation aux Présidentielles de 2019.

Toutefois, les avocats de l’Etat jugent toujours qu’il ne peut pas se présenter car n’ayant pas été disculpé par la justice sénégalaise.

Duel Macky-Karim en vue de 2019 ? Affaire à suivre !

Laisser un commentaire