Mbappé rêve du Real en se rasant

0
17

Sa signature au Real Madrid serait « actée », selon As. Proche de Kylian Mbappé, et ancien recruteur du PSG, Luis Ferrer est bien placé pour évoquer l’admiration que porte le prodige de Bondy pour le Real Madrid, dont les photos s’affichent… jusque dans la salle de bain.

Mbappé rêve du Real en se rasant

Kylian-Mbappé-France-
Kylian-Mbappé-France-

Luis Ferrer a passé plus de 10 ans au Paris Saint-Germain, d’abord en tant que membre de la cellule de recrutement avant d’être adjoint du directeur sportif Antero Henrique entre 2017 et 2019.

Devenu proche de Kylian Mbappé, l’Espagnol, qui a lancé sa structure de conseils et d’accompagnements de joueurs, est bien placé pour évoquer l’avenir du prodige de Bondy, dont le cœur balance entre le Paris Saint-Germain et le Real Madrid.

Lire aussi 

Car Luis Ferrer, en 2017, avait œuvré pour le transfert de Mbappé à Paris alors que, déjà, « il y avait Madrid, qui était son grand rêve. Et le Madrid de Zidane.

Quand Madrid croise votre chemin dans une opération de ce type, il est rare qu’on laisse passer l’opportunité… Mais il l’a fait. »

Quatre ans à Paris avant Madrid, c’était prévu

2022, grande année de sport
2022, grande année de sport

Pour convaincre Mbappé de rejoindre le PSG plutôt que le Real, Luis Ferrer a dit au jeune Monégasque qu’il avait encore tout l’avenir devant lui. « Je lui ai dit: ‘Reste ici, Paris est ta ville, la Coupe du monde approche à grands pas, gagne d’abord ici, tu as toujours le temps d’y aller (au Real)’, explique l’Espagnol. Je lui ai dit : ‘Fais trois ou quatre ans ici et puis tu vas à Madrid. Tu as du temps. Il vaut mieux arriver par une porte encore plus grande’. C’était mon argument… Ce qui se passe désormais, si cela arrive, ce n’est plus mon truc et je n’ai pas d’informations. »

Il est de notoriété publique que Mbappé a toujours rêvé du Real Madrid, de Zidane et Cristiano Ronaldo, dont il avait des posters dans la chambre.

Mais pas seulement. « Je vais vous raconter une anecdote, confie Luis Ferrer pour AS. Dans cette stratégie que nous avons élaborée, il y a eu un moment où Antero Henrique et moi lui avons rendu visite chez lui dans le quartier de Bondy.

C’était la fin du mois de mai, presque en fin de saison. Et tout à coup je suis allé dans la salle de bain, et même dans la salle de bain il y avait des photos de Madrid… J’ai appelé Antero : « Allez dans la salle de bain et voyez ce qu’il y a. »

C’était notre situation. » A l’époque, le PSG avait su gagner la bataille. En sera-t-il de même cette année ?

RECOMMANDÉ POUR VOUS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here