L’économiste Moubarack Lô recommande plus de rigueur dans la critique à Ousmane Sonko. Et pour montrer que les prises de position du leader de Pastef sont parfois hasardeuses, il l’invite à un débat public. À condition d’avoir l’accord du Premier ministre.

Publicités

Laisser un commentaire