Des munitions de guerre, estimées 3 milliards de francs Cfa, saisies au port de Dakar (douanes)

0
7

Des munitions de guerre d’une valeur estimée à quelque 3 milliards de francs Cfa ont été découvertes et saisies, lundi, sur trois conteneurs convoyés par un navire en ravitaillement au port autonome de Dakar, ont annoncé les douanes sénégalaises.

Munitions de guerre saisies au port de Dakar (douanes)

Dans un communiqué rendu public dans la soirée, les services douaniers ont indiqué avoir arraisoné un navire en ravitallement au port de Dakar transportant dans sa cargaison trois conteneurs remplis de munitions de guerre.

‘’Les Douanes, alertées par l’absence de documents fiables de navigation et de transport maritime, mais surtout par les incohérences des déclarations du capitaine du navire, ont aussitôt procédé à la fouille et au contrôle de la cargaison’’, souligne le communiqué.

A lire aussi

Opérations de dépotage et d’évaluation de la cargaison

Il signale que l’opération avait permis la découverte de trois conteneurs remplis de divers types de munitions. La valeur totale des cartouches ainsi saisies est estimée à plus de trois milliards de francs CFA sur le marché intérieur’’, rapporte la même source.

Elle assure que la Subdivision maritime des Douanes avait travaillé en parfaite synergie d’actions dans les opérations de dépotage et d’évaluation de la cargaison dans les conditions sécuritaires requises en matière d’armes et d’explosifs.

Unité NEDEX de l’Armée nationale

Elle a travaillé avec les unités spécialisées de la Brigade nationale des Sapeurs-pompiers, l’Unité NEDEX de l’Armée nationale, la Gendarmerie nationale et les services compétents du Port autonome de Dakar, fait-on savoir.

Les services des douanes font égalament savoir que les membres de l’équipage étaient en train d’être auditionnés pour approfondir l’enquête en cours.

L’opération a été effectuée sur ‘’l’Eoloka’’, un navire battant pavillon guyanais, qui était en transit au port de Dakar, ont rapporté mardi des quotidiens dakarois.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here