Le ministre de la Défense Avigdor Lieberman, le 19 décembre 2017, sur la base militaire de Re'im. Il compte s'opposer à l'exemption de service militaire pour les étudiants ultra-orthodoxes.
Le ministre de la Défense Avigdor Lieberman, le 19 décembre 2017, sur la base militaire de Re’im. Il compte s’opposer à l’exemption de service militaire pour les étudiants ultra-orthodoxes.

Une série d’investigations pour corruption présumée jettent une ombre sur son avenir. La police a recommandé son inculpation dans deux dossiers. Un troisième, l’affaire dite Bezeq, du nom du grand groupe israélien de télécommunications, pourrait se révéler encore plus dangereux.

– Caractère juif d’Israël –

Les adversaires de M. Netanyahu et nombre de ses alliés le soupçonnent d’avoir laissé enfler la crise de coalition à des fins de survie politique, dont il est un spécialiste.

Une victoire dans des élections anticipées compliquerait en effet son éviction du gouvernement en cas d’inculpation.

Mais très peu parmi les alliés de M. Netanyahu semblent en revanche avoir intérêt à un retour aux urnes avant l’heure.

M. Netanyahu, qui a passé sa journée en tractations secrètes avec les chefs de file de sa coalition, serait parvenu à la conclusion qu’il n’arriverait pas à réunir une majorité au Parlement en faveur d’élections anticipées fin juin, ont rapporté plusieurs médias.

Mais M. Netanyahu a obtenu une précieuse contrepartie: l’engagement des membres de la coalition de soutenir un texte de loi lui aussi très controversé et qui lui tient à coeur, et visant à renforcer l’inscription dans la loi du caractère juif de l’Etat d’Israël, a indiqué son parti, le Likoud, dans un communiqué.

Laisser un commentaire