Le journaliste et chroniqueur Pape Alé Niang a été condamné mardi à trois mois de prison avec sursis pour diffamation envers le ministre de l’Enseignement supérieur, Cheikh Oumar Hann, a-t-on appris.

Le tribunal correctionnel de Dakar a assorti cette condamnation du paiement d’une somme de 10 millions de francs CFA à titre de dommages et intérêts à Cheikh Oumar Hann, directeur du Centre des Œuvres universitaires de Dakar (COUD) au moment des faits.

Son présumé complice, Mody Niang, un ancien de l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (OFNAC) a écopé des mêmes peines.

Pape Alé Niang
Pape Alé Niang

Pape Alé Niang condamné à trois mois avec sursis pour diffamation

Cheikh Oumar Hann avait porté plainte contre Pape Alé Niang après s’être senti diffamé à travers son livre ‘’Scandale au cœur de la République : le dossier du COUD’’.

Il reproche au journaliste de l’avoir accusé de malversations financières dans sa gestion du COUD.

A lire aussi  Pape Djiby Ka (24 ans) dupe 33 gérants de points Orange Money et finit dans de sales draps

Après plusieurs renvois, le procès avait pu se tenir le 26 août dernier. Les avocats avaient alors demandé au tribunal de condamner Pape Alé Niang à payer à leur client 10 milliards de francs CFA à titre de dommages et intérêts, ‘’le retrait du livre du marché et l’arrêt de sa commercialisation’’, ou alors le ‘’retrait de tous les passages diffamatoires’’.

Laisser un commentaire