Parler de la Guinée-Bissau contemporaine et de ses quarante-deux ans d’indépendance revient en réalité à parler d’un État connaissant quelques difficultés à se consolider, à cause de ces coups d’État successifs et de ces conflits ayant provoqué une instabilité politique matérialisée par une économie affaiblie et une société fragilisée par des années de guerre et d’absence de perspectives. La rédaction de Kafunel.com vous dresse le portrait de la Guinée-Bissau. Dans ce [Guide Touristique] concocté par nos soins vous mènera dans les bas-fonds de la découverte de la Guinée-Bissau….

Il faut néanmoins souligner que ces conflits politico-militaires ne se sont pas reflétés dans la société guinéenne, pacifique et extrêmement hospitalière et qui accueille tout visiteur avec ce sourire et cet œil brillant qui nous marquent pour toujours.

Pour cela, parler de l’histoire de la Guinée-Bissau, c’est aussi parler de son peuple et de sa générosité, de sa richesse ethnique, de sa diversité culturelle, de son énorme potentiel touristique et de sa beauté naturelle, du nord au sud du pays, qui justifie incontestablement une visite de la Guinée-Bissau.

mangròve de la guinée bissau 1
mangròve de la guinée bissau 1

GÉOGRAPHIE

La République de Guinée-Bissau se trouve en Afrique occidentale, entre le Sénégal (au nord), la Guinée-Conakry (à l’est et au sud) et l’océan Atlantique (à l’ouest).

Elle est constituée d’une partie continentale et d’une partie insulaire, l’archipel des Bi￾jagós doté d’environ quatre-vingt-dix îles, dont dix-sept seulement sont habitées.

Elle occupe une superficie de 36 125 km2. Grâce à son bas niveau moyen par rapport à la mer et à son vaste réseau de fleuves et de vallées, près d’un tiers de son territoire est inondé lors de la période des pluies, de la mi-mai à octobre.

Le pays compte huit fleuves principaux : le Mansôa, le Cacheu, le Tombali, le Cumbijã, le Buba, le Geba, le Corubal et le Cacine.

DIVISION ADMINISTRATIVE DU TERRITOIRE

En matière administrative, la Guinée-Bissau est divisée en huit régions : Bafatá, Biombo, Bolama-Bijagós, Cacheu, Gabú, Oio, Quinara et Tombali, et un secteur autonome, celui de Bissau.

Ces régions sont divisées en trente-six secteurs, lesquels sont eux-mêmes divisés en plusieurs sections composées de tabancas (villages), marquées par l’éloignement de la capitale Bissau pour cause d’absence d’accès ou de leur caractère précaire.

En prenant en compte la géographie du pays et le nombre de fleuves et de rivières, ce qui représente une courte distance en ligne droite peut prendre des heures sur la route, à cause des grands détours parfois nécessaires pour arriver à destination.

CLIMAT

mangrove de la guinée bissau
mangrove de la guinée bissau

La Guinée-Bissau jouit d’un climat à pré-dominance tropicale avec des caractéristiques maritimes, très chaud et humide et doté de deux saisons distinctes : la saison sèche, de novembre à avril, et la saison des pluies, de mai à octobre.

La température moyenne annuelle du pays est de 26,8 degrés.

En Guinée-Bissau, les mois les plus froids sont ceux de décembre et janvier et
les plus chauds s’étalent de mars à mai. Les mois les plus pluvieux sont ceux de juillet et août.

DÉMOGRAPHIE

Selon les derniers recensements, la population de Guinée-Bissau est de 1 530 673 habitants et se caractérise par sa jeunesse: près de 49,6 % de la population a moins de dix-huit ans et l’espérance de vie est d’environ 52,4 ans.

Le taux d’alphabétisation est d’à peu près 43,7 %, l’abandon de la scolarité étant élevé pour des raisons économiques, sociales et culturelles.

Laisser un commentaire