La prison à vie requise contre le présumé meurtrier de Bineta Camara à Tambacounda

0
14

L’avocat général a requis vendredi la prison à vie contre Pape Alioune Fall, jugé par le tribunal de grande instance (TGI) de Tambacounda (est) pour meurtre et tentative de viol sur Bineta Camara, dont la mort avait ému tout un pays en 2019.

La prison à vie requise contre le présumé meurtrier de Bineta Camara à Tambacounda
La prison à vie requise contre le présumé meurtrier de Bineta Camara à Tambacounda

Le jugement est mis en délibéré au 2 juillet prochain.

Selon le parquet, l’accusé est entré dans le domicile de la victime, où a eu lieu le drame, et a escaladé le mur de clôture de la maison après avoir mis fin aux jours de la jeune fille.

Les enquêtes et les recoupements de la police scientifique et du parquet prouvent que Pape Alioune Fall est coupable des faits qui lui sont reprochés : avoir tenté de violer Bineta Camara avant de mettre fin à ses jours.

A lire aussi  Ronaldinho raconte son passage en prison

Le 18 mai 2019, le corps sans vie de la jeune fille avait été retrouvé dans la chambre de ses parents, un foulard noué autour du cou et le visage recouvert de sang. Selon le certificat de genre de mort délivré lors de l’enquête, Bineta Camara est morte par strangulation, après une tentative de viol.

Lors de l’enquête, des agents du commissariat central de police de Tambacounda ont retrouvé le téléphone de la victime chez l’accusé, qui l’avait emporté. Face aux enquêteurs, Pape Alioune Fall aurait reconnu avoir étranglé Bineta Camara à l’aide d’un foulard qu’elle portait autour du cou. En voyant les yeux de la victime révulsés par la strangulation, il avait pris la fuite.

A la barre, Pape Alioune Fall nie avoir tenté de la violer. De même a-t-il rejeté l’accusation de meurtre sur la jeune fille qu’il prenait, selon ses propres termes, comme sa sœur. M. Fall dit s’être rendu au domicile de la famille Camara pour discuter avec Bineta Camara de ses ‘’frustrations’’ de militant, puisqu’il était membre du même parti politique qu’elle.

Prison à vie requise contre le meurtrier de Bineta Camara

Lors de la discussion, Bineta Camara l’a empoigné par ses parties intimes, selon ses dires. Pour se défendre, il a propulsé la jeune fille sur le lit, où elle s’est affalée, sortant du duel avec une blessure ouverte sur le visage. Il dit avoir essayé de la ‘’sauver’’, réfutant toute tentative d’agression sexuelle sur elle.

Clédor Ciré Ly, avocat de la défense, soutient que ‘’la scène du crime a été maquillée parce qu’il fallait mettre un dossier sur le bureau du président de la chambre criminelle’’ du TGI de Tambacounda. ‘’Le rapport d’enquête fourni n’a nullement donné des éléments qui pourraient corroborer une tentative de viol’’, a argué Me Ly. Il a demandé l’acquittement de son client, estimant qu’il n’y a pas eu de preuves pouvant corroborer les faits de viol allégués.

Selon lui, Pape Alioune Fall a blessé la victime par maladresse. Il a demandé qu’une peine de prison de deux à cinq ans soit requise contre M. Fall.

A lire aussi  Hissein Habré retourne en prison après avoir purgé 60 jours de sa peine à domicile

De son côté, André Tiakane, avocat de la partie civile, a demandé à la chambre criminelle de ‘’statuer sur la vérité’’, car ‘’le meurtre par préméditation ne souffre aucune contestation’’. Il réclame le franc symbolique en guise de dommages et intérêts.

Laisser un commentaire