Microsoft s’associe à Alphabet pour vous apprendre à programmer l’informatique quantique
Microsoft s’associe à Alphabet pour vous apprendre à programmer l’informatique quantique

Alors que les ordinateurs quantiques ne sont pas encore à l’ordre du jour, arriver à les programmer semble encore plus lointain. C’était sans compter sur Microsoft, qui, en partenariat avec Alphabet (Google) propose aujourd’hui de vous apprendre à programmer l’informatique quantique.

La firme de Redmond s’intéresse de près aux ordinateurs quantiques, même si elle n’en dispose pas encore. Microsoft a en effet annoncé le langage #Q, un compilateur mais également un simulateur quantique il y a moins de deux ans, afin de se saisir de l’informatique quantique naissante.

Mais si on a les outils, encore faut-il pouvoir s’en saisir en sachant programmer pour un ordinateur quantique. À ce sujet, Microsoft s’est associé à Alphabet (Google) et Brilliant pour proposer un programme d’étude en ligne pour apprendre à programmer de cette façon.

Entre 16 et 25 heures de cours

D’une durée comprise en 16 et 25 heures, le cours en ligne proposé par Microsoft apprend tous les fondamentaux de la programmation pour l’informatique quantique. On commence tranquillement avec les concepts de base, puis la compréhension du langage #Q, jusqu’à vous amener à élaborer des algorithmes quantiques d’une difficulté croissante. Un simulateur est également disponible afin de pouvoir mesurer son avancée, et surtout savoir si l’on avance dans la bonne direction.

Cette initiative est forcément très plaisante dans la mesure où les ordinateurs quantiques vont bientôt débarquer dans notre paysage informatique, entrainant avec eux une vague de nouveaux emplois. Certains estiment même que cela relève d’un enjeu crucial pour l’humanité, en nous permettant de faire un bond en avant spectaculaire dans la résolution de problèmes complexes.

Mais forcément, le hic, c’est que c’est payant. Brilliant offre toutefois les deux premiers chapitres « pour un temps limité », de quoi se familiariser avec le futur du développement informatique.

Source: Engadget
Publicités

Laisser un commentaire