L’ARPA(« Advanced Projects Research Agency »), qui deviendra la DARPA (« Defense Advanced Projects Research Agency ») au début des années 70, a été créée au Pentagone en 1958 pour réagir à l’avance scientifique et technique prise par les Soviétiques : le Spoutnik avait été lancé le 4 octobre 1957.

A lire aussi: Le disque dur sous ses différentes formes

D’abord consacrée à la recherche spatiale, elle fut contrainte dès la création de la NASA à l’été 1958 à se réorienter vers la recherche fondamentale et, pour cela, à s’appuyer sur des partenariats avec les universités.

En 1962, l’ARPA embauche Joseph Licklider (1915-1990) pour créer en son sein l’IPTO (« Information Processing Techniques Office ») qui animera un programme de recherche en informatique.

A lire aussi: Arpanet, le réseau précurseur d’Internet

Licklider était un psychologue devenu expert en informatique. Il lança malgré l’opposition de la profession une recherche sur le temps partagé : « La plupart des constructeurs d’ordinateurs et des directeurs de centres informatiques disaient que le temps partagé entraînait une utilisation inefficace des ressources de la machine et qu’il ne fallait donc pas l’utiliser » .

Ses idées sur la synergie entre l’être humain et l’ordinateur conduiront à l’Internet : « Les communautés interactives en ligne se construiront non dans une localisation commune, mais autour de centres d’intérêt communs ».

A lire aussi: Hardware : La carte mère et ses composants
Publicités

Laisser un commentaire