Qu’est-ce que « La Galaxie Gutenberg »?

0
257

Ce que McLuhan nomme ainsi, c’est l’univers de la presse imprimée, développée grâce à la découverte de l’imprimerie par Gutenberg au Moyen-Âge, qui révolutionna la société.

La Galaxie Gutenberg

Date de diffusion : 30 décembre 1967

Mais ce triomphe, cette « dictature de l’imprimé », comme le dit McLuhan, est avant tout celle de l’Occident.

A lire aussi: Portrait de Marshall McLuhan : Théoricien de la communication, fondateur des études contemporaines sur les médias

Selon McLuhan, «  avec Gutenberg, toute l’histoire est devenue simultanée. Dans l’espace de la bibliothèque de l’honnête homme, le livre mobile a placé l’univers des morts » (tiré de La Galaxie Gutenberg).

La révolution de l’imprimerie a bouleversé le monde. Selon McLuhan, l’une des conséquences de ce bouleversement est la fragmentation de la société.

Le livre, en raison de sa malléabilité, incite les hommes à lire et à penser individuellement, à se centrer sur eux-mêmes.

Dans La Galaxie Gutenberg, Mc Luhan écrit: «  Printing, a ditto device, confirmed and extended the new visual stress. It created the portable book, which men could read in privacy and isolation from others ».

Selon lui, l’imprimé a entraîné une scission entre la pensée de l’humain et son action, entre sa tête et son cœur, car il l’a habitué à dépendre de sa vue, excluant les autres sens.

Alors que notre civilisation est audio-tactile, l’ère de l’imprimerie était visuelle. D’après les réflexions de McLuhan, la presse a permis le tirage de l’imprimé à grande diffusion dans toutes les langues et dans tous les dialectes, ce qui a donné naissance au nationalisme.

L’individu se replie sur lui, devient « linéaire », «  unidimensionnel  », terme employé par James Joyce, romancier fort apprécié de McLuhan, et repris par Herbert Marcuse dans son ouvrage, L’Homme unidimensionnel, écrit en 1964.

A lire aussi: TD Corrigé: La fin de la galaxie Gutenberg…

Laisser un commentaire