Dans les coulisses de l'usine Thermomix2
Dans les coulisses de l’usine Thermomix2

Face à des concurrents de plus en plus en agressifs, Thermomix mise tout sur une qualité « premium » à travers une production exclusivement « made in France » pour l’Europe et des services exclusifs.

Rendez-vous dans son usine de Cloyes-sur-le-Loir (Eure-et-Loir) qui assemble aujourd’hui 80% des robots vendus dans le monde. 

Véritables scènes de cohue dans les magasins Lidl. Le 3 juin dernier, le distributeur hard discount mettait en vente dans ses magasins en France un robot-cuiseur. 

Et s’ils étaient venus en masse se ruer vers le « Monsieur Cuisine Connect », c’est que son prix cassé (359 euros) était nettement inférieur à celui du robot star du secteur : le Thermomix de Vorwerk (1.299 €).  

Pourtant chez Thermomix pas d’inquiétude affichée. Lorsque l’on évoque les chutes de chiffre d’affaires (de 13 %, de 1,1 milliard d’euros en 2017 à 1,08 milliard en 2018) à Bertrand Lengaigne, directeur de communication de la marque depuis un peu plus de 16 ans: « Je relativiserais ces chiffres. 

Quand on a une croissance à deux chiffres pendant plus de 14 ans, quand vous partez avec 14.000 appareils par an et que vous arrivez à plus de 200.000, c’est normal. Aujourd’hui, notre stratégie est davantage de consolider que de vouloir grandir à tout prix. »  

Avec 70% de part de marché sur les robots-cuiseurs, et malgré l’arrivée des concurrents (Le Companion de Moulinex ou le Cook Expert de Magimix…),  le Thermomix « reste la référence » pour son directeur de communication. 

Dans les coulisses de l'usine Thermomix
Dans les coulisses de l’usine Thermomix

« Lidl, en cassant les prix, a une stratégie. Je la respecte, mais ça ne fera pas changer notre stratégie premium: une exigence que nous avons depuis plus de 20 ans », nous raconte-t-il au cœur de l’usine de Cloyes-sur-le-Loir (Eure-et-Loir). 

C’est dans ces murs que sont assemblés 80% des robots haut de gamme expédiés dans le monde entier. « Chaque jour, entre 4.000 et 6.000 appareils sont conçus ici. 

Le décryptage éco. Thermomix : la seule usine pour l’Europe sera française

A partir de 2020, l’usine française du fameux robot cuiseur Thermomix deviendra le seul et unique site de production européen. Le groupe allemand fait le choix de la France. Le décryptage éco de Fanny Guinochet (« L’Opinion »).

Soit l’an dernier plus de 1,4 million de Thermomix expédiés dans le monde entier », détaille Dirk Hellrung, à la tête de l’usine depuis deux ans. 

Publicités

Laisser un commentaire