37 milliards de francs Cfa de Tokyo pour booster la productivité Rizicole dans la vallée

0
0

Riziculture Le Sénégal et le Japon ont signé dimanche à Dakar un accord de financement de 37 milliards francs Cfa destiné à mettre en œuvre un projet de production de riz irrigué dans la Vallée du fleuve Sénégal, a-t-on constaté.

Le ministre sénégalais de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Amadou Hott, et le ministre nippon des Affaires étrangères, Montegi Toshimitsu, ont signé l’échange de notes relatif au projet, au cours d’une cérémonie organisée dans la capitale sénégalaise.

Le représentant au Sénégal de l’Agence japonaise de coppération internationale (JICA), Komori Masakatsu, a également pris part à la cérémonie.

Vallée La filière riz financée à hauteur de 4, 6 millions par la LBA
Vallée La filière riz financée à hauteur de 4, 6 millions par la LBA

‘’C’est avec un réel plaisir que je viens de signer avec vous l’échange de notes relatif au Projet de production de riz irrigué dans la Vallée du fleuve Sénégal, pour un montant d’environ 37 milliards francs CFA’’, a déclaré M. Hott.

Il a souligné que cet important projet permettra d’améliorer la productivité du riz irrigué dans la Vallée du fleuve Sénégal, tout en contribuant à l’amélioration de la sécurité alimentaire et à la réduction du déficit de la balance commerciale du Sénégal.

Riziculture : 37 milliards de francs Cfa de Tokyo pour booster la productivité dans la vallée

Amadou Hott a insisté sur la nécessité pour le Sénégal d’atteindre la souveraineté alimentaire au point d’en faire un enjeu majeur de son Plan d’actions prioritaires ajusté et accéléré (PAP 2A) pour la relance de son économie.

Champ de riz à Agboville, dans le sud de la Côte d'Ivoire.
Champ de riz à Agboville, dans le sud de la Côte d’Ivoire.

‘’En 2020, nos deux pays ont commémoré le 60e anniversaire de leurs relations diplomatiques et le 40e anniversaire de l’envoi de volontaires japonais au Sénégal, des évènements qui constituent une solide soupape d’une coopération au développement fructueuse et prometteuse’’, a-t-il rappelé.

Le ministre des Affaires étrangères du Japon, a, de son côté, rappelé que le projet qui est l’objet de la signature de l’accord de financement visait à agrandir et à rénover le systèmpe d’irrigation dans la Vallée du fleuve Sénégal pour améliorer la productivité.

Riziculture - La production rizicole menacée par les températures dans le Sahel Ouest-Africain
Riziculture – La production rizicole menacée par les températures dans le Sahel Ouest-Africain

A lire aussi  Riziculture et maraichage : Amadou Hott prône des mesures urgentes pour les entreprises

‘’Le Japon continuera à promouvoir la coopération avec votre pays, dans la lutte contre le Covid-19 et la reprise économique, entre autres, à l’horizon de la TICAD (Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique) qui se tiendra en Afrique en 2022’’, a-t-il promis.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here