Un scandale de 6 milliards FCFA éclabousse le Ministère de la Santé

0
3

Un scandale de 6 milliards FCFA éclabousse le Ministère de la Santé. L’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP) a épinglé le Ministère de la Santé pour un marché relatif à l’acquisition d’équipements médicaux pour les services de néonatalogie, réanimation et imagerie médicale.

Scandale de 6 milliards FCFA éclabousse le Ministère de la Santé

Docteur Marie Khemesse NGOM NDIAYE, Directeur Général de la Santé Publique du Ministère de la Santé et de l’Action sociale, Présidente du Comité National de Gestion des Epidémies
Docteur Marie Khemesse NGOM NDIAYE, Directeur Général de la Santé Publique du Ministère de la Santé et de l’Action sociale, Présidente du Comité National de Gestion des Epidémies

D’un montant de plus de 6 milliards Fcfa, le marché a été financé par la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA).

Docteur Marie Khemesse NGOM NDIAYE, Directeur Général de la Santé Publique du Ministère de la Santé et de l’Action sociale, Présidente du Comité National de Gestion des Epidémies
Docteur Marie Khemesse NGOM NDIAYE, Directeur Général de la Santé Publique du Ministère de la Santé et de l’Action sociale, Présidente du Comité National de Gestion des Epidémies

→ A LIRE AUSSI 

Il a été attribué provisoirement pour le lot 1 à Demsid Sn pour un montant de plus de 2 milliards FCFA alors que les trois premières sociétés avaient les offres les moins disantes avec un milliard 200 millions FCFA.

Le lot 2 a été attribué à Carrefour Médical pour un montant de plus de 268 millions soit une différence de 30 millions FCFA pour les deux mieux disantes (200 millions pour l’une et 240 millions FCFA pour l’autre).

Dr-Marie-Khemesse-Ngom portrait
Dr-Marie-Khemesse-Ngom portrait

→ A LIRE AUSSI

Enfin le lot 3 a été attribué à la société ACD pour un montant de plus de 3 milliards FCFA alors que deux autres soumissionnaires moins disantes sont à 1 milliard 300 millions FCFA pour l’une et 2 milliards 300 millions pour l’autre, soit une différence d’un milliard.

Constatant des irrégularités, les soumissionnaires ont saisi le gendarme des marchés publiques pour violation des dispositions du Code des marchés, indique Les Echos.

scandale de 6 milliards FCFA éclabousse le Ministère de la Santé_marie-khemesse-ngom
scandale de 6 milliards FCFA éclabousse le Ministère de la Santé_marie-khemesse-ngom

→ A LIRE AUSSI 

Ce, suite à un recours gracieux introduit par la société Paramed qui conteste l’irrégularité des procédures.

Pour les offres les moins disantes, le ministère de la Santé estime que ces offres n’ont pas été retenues pour des raisons liées à des spécifications et exigences d’ordre techniques.

Le gendarme des marchés publics va-t-il ordonner la reprise de l’évaluation de l’appel d’offres ? En tout cas, les fournisseurs de matériels biomédicaux se sont regroupés en collectif pour se battre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici