Scandale du Gaz naturel liquéfié: Total rachète les parts d’Anadarko au Mozambique

0
7

Le groupe français d’hydrocarbures Total vient de finaliser l’acquisition de la participation du groupe américain Anadarko dans un projet de gaz naturel liquéfié (LNG) au Mozambique.

Total s’apprête à débourser 3,58 milliards d’euros pour acquérir les 26,5% que détenait la compagnie Anadarko Petroleum dans le projet Mozambique LNG (gaz naturel liquéfié).

Il s’agit du premier volet finalisé après l’accord conclu le 3 mai dernier avec Occidental Petroleum, un autre Américain qui venait de faire une OPA sur Anadarko, en vue d’acquérir les actifs de la compagnie américaine en Afrique.

Outre le Mozambique, Anadarko possède aussi des actifs en Afrique du Sud, au Ghana et en Algérie. La signature de l’accord définitif entre les deux grands groupes a eu lieu il y a deux mois, le 3 août 2019. L’acquisition du quart des actifs de Mozambique LNG fait de Total l’acteur majoritaire sur ce projet, dont le démarrage est prévu en 2024.

Plus grande acquisition de Total depuis 20 ans

mozambique
mozambique

Les opérations de finalisation des transactions concernant les actifs d’Anadarko dans les trois autres pays du continent sont toujours en cours. Une fois terminé, ce rachat des actifs africains de l’Américain constituera la plus grande acquisition de Total depuis près de vingt ans. Selon certains analystes, il lui permettra d’accroître sa production de 5% d’ici 2025.

Photo du pont suspendu Maputo-Catembe situé au sud de Maputo, la capitale du Mozambique, le 1er septembre 2019. © GIANLUIGI GUERCIA / AFP
Photo du pont suspendu Maputo-Catembe situé au sud de Maputo, la capitale du Mozambique, le 1er septembre 2019. © GIANLUIGI GUERCIA / AFP

Après avoir lancé une OPA sur son compatriote, l’américain Occidental Petroleum ne voulait pas conserver les actifs africains d’Anadarko. Total en a profité en étant le plus offrant face à Chevron, une autre compagnie pétrolière américaine.

Publicités

Laisser un commentaire