Le voyageur un peu curieux découvrira à Dakar toute une panoplie de goûts, de saveurs, d’odeurs issus d’un mélange de produits locaux et importés. Dans les régions, il trouvera des plats plus traditionnels, spécifiques à certains terroirs, à certaines ethnies, que les femmes auront plaisir à préparer pour montrer à l’étranger leurs talents culinaires et la richesse des produits de leur région…

La cuisine sénégalaise est, parmi celles des pays africains, celle qui a sans doute été la plus influencée par des traditions culinaires étrangères, notamment à Dakar, capitale polyéthnique, multiculturelle, ouverte vers l’extérieur, attirée par la nouveauté, curieuse de découvrir sans forcément adopter et prête à diversifier son alimentation en signe de modernité.

Les recettes du terroir ont tendance à céder ici la place à des plats ou des mets européens, libanais, asiatiques, adaptés au goût sénégalais sans pour autant renier les modes de préparation et de consommation traditionnels.

Les restaurants y proposent des plats traditionnels, mais plus souvent des plats de différents pays, y compris du continent africain (Bénin, Cameroun), valorisant la diversité des produits disponibles sur le marché.

Bien sûr, certains produits aux saveurs fortes, à la texture inhabituelle, pourront étonner le palais des « toubabs », mais cela fait partie du jeu de la découverte.

La surprise de la nouveauté fait ensuite place à un attrait pour une cuisine souvent accessible, originale sans être trop étrangère, que vous aurez plaisir à reproduire de retour dans votre pays.

Les livres de recettes vous y aideront et les Sénégalaises, fières de leurs savoir-faire, seront prêtes à vous apprendre à cuisiner vos plats favoris.

Laisser un commentaire