La sortie du leader de PASTEF a suscité des commentaires. Chacun y va à sa manière et les coups sont tous possibles pour clouer au sol « le jeune leader politique en vioque ».

Pour Seydou Gueye, porte parole de la présidence, « Ousmane Sonko a utilisé le jargon habituel du terrorisme et du jihadisme »… 

A vous de juger !

Publicités

Laisser un commentaire