Shigellose : pourquoi cette infection intestinale, sexuellement transmissible, inquiète les autorités sanitaires ?

0
168

Shigellose : pourquoi cette infection intestinale, sexuellement transmissible, inquiète les autorités sanitaires ? Diarrhées, crampes, fièvre… La shigellose est une infection sexuellement transmissible encore méconnue. Résistante aux antibiotiques, elle n’est pourtant pas à prendre à la légère. Voici ce qu’il faut savoir de cette infection des intestins.

Shigellose, une infection intestinale sexuellement transmissible, inquiète les autorités sanitaires

Shigellose pourquoi cette infection intestinale, sexuellement transmissible, inquiète les autorités sanitaires
Shigellose pourquoi cette infection intestinale, sexuellement transmissible, inquiète les autorités sanitaires

Aussi appelée dysenterie bacillaire, la shigellose est une infection sexuellement transmissible, qui inquiète en raison de sa résistance face aux traitements antibiotiques.

Ces dernières années, le nombre de ces cas d’infections antibiorésistantes a augmenté, comme l’a notamment signalé l’Agence britannique de sécurité sanitaire (UKHSA) dans un communiqué publié en janvier dernier.

Quels sont les symptômes de cette infection intestinale (Shigellose) ?

infections transmises sexuellement
infections transmises sexuellement

Les symptômes chez les personnes infectées par la shigellose, apparaissent en général 1 à 4 jours après la contamination, et peuvent être facilement confondus avec une intoxication alimentaire.

Les signes les plus fréquents qui doivent alerter sont :

  • ♦ Des diarrhées (avec parfois la présence de sang)
  • ♦ Des crampes d’estomac
  • De la fièvre

Comment se transmet la shigellose ?

infections transmises sexuellement ok
infections transmises sexuellement ok

La shigellose est une IST qui se transmet généralement par voie fécale-anale : c’est-à-dire lors de rapports sexuels qui impliquent un contact anal ou un contact avec des traces de matières fécales.

« Il est très important d’adopter une bonne hygiène après un rapport sexuel pour assurer votre sécurité et celle de vos partenaires. Évitez les rapports oraux immédiatement après les rapports anaux, changez de préservatifs entre les rapports anaux ou oraux et lavez-vous les mains au savon après un contact sexuel. », recommande le Docteur Gauri Godbole, parasitologue.

« La transmission interhumaine est le plus souvent directe. Mais l’eau et les aliments contaminés, ainsi que les mouches, peuvent véhiculer les shigelles. », précise l’Inserm.

En cas d’infection, le Docteur Gauri Godbole recommande :

Infographie-MST_0
Infographie-MST_0
  • de réaliser des tests pour vérifier qu’aucune autre infection n’a été transmise lors des rapports sexuels
  • de bien s’hydrater
  • de se reposer
  • de ne pas avoir de rapports sexuels pendant une semaine après la disparition des symptômes
  • de limiter les risques de transmission de la bactérie pendant une semaine après la fin des symptômes en se lavant bien les mains très régulièrement, en évitant les lieux recevant du public comme les piscines, les spas…
  • de ne pas prêter sa serviette de bain

Une infection résistante aux antibiotiques ?

Shigellose pourquoi cette infection intestinale, sexuellement transmissible, inquiète les autorités sanitaires ok
Shigellose pourquoi cette infection intestinale, sexuellement transmissible, inquiète les autorités sanitaires ok

Provoquée par une bactérie présente dans les matières fécales, cette maladie intestinale se résorbe la plupart du temps d’elle-même, et les symptômes disparaissent généralement en une semaine environ.

Mais dans certains cas, une hospitalisation est nécessaire pour administrer au patient des antibiotiques par voie intraveineuse.

« Le traitement repose en première intention sur des antibiotiques, mais l’on note l’émergence de souches multirésistantes (S. flexneri et S. dysenteriae). », indique l’Inserm.

Pour cette raison, Sophie Lefèvre, Directrice adjointe du CNR Salmonelles à l’Institut Pasteur, interrogée par le magazine Têtu, ne recommande pas le recours systématique aux antibiotiques.

« Cela reste une grosse gastro, mais il est vraiment nécessaire de demander à son médecin de faire un antibiogramme avant toute prescription d’antibiotiques pour éviter de prendre des antibiotiques qui ne vont pas être efficaces et qui risquent en plus de créer de nouvelles formes d’antibiorésistance », précise la spécialiste.

Sources :
  • – Rise in extremely drug-resistant Shigella in gay and bisexual men, UK Health Security Agency (UKHSA).
  • – Shigellose, la plus sévère des dysenteries, Inserm.

À lire aussi :

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here