Stade Olympique de Diamniadio ou Stade du Sénégal devient une réalité. C’est officiel ! La date du 20 février 2020 est celle qui marque enfin, à 16 heures, à Diamniadio, le lancement des travaux du Stade Olympique de Diamnadio.

Suivez en live sur Kafunel la cérémonie de pose de première pierre du Stade du Sénégal pour tout savoir sur le futur Stade Olympique de Diamniadio : Nombre de places, coût du projet…

Ce joyau sportif devrait accueillir la grande partie des épreuves durant les Jeux olympiques de la jeunesse (JOJ).

Une infrastructure de dernière génération, qui ne servira pas qu’à l’athlétisme puisqu’elle sera omnisports et pourra accueillir des sports comme le football.

Prévue pour pour fin 2020 et début 2021, le Stade Olympique de Diamniadio aura une capacité de 50.000 places et coûtera la coquette somme de 40 milliards de nos francs.

Il aura d’autres infrastructures connexes, dont un terrain d’entrainement, une piste d’athlétisme, entre autres. Il sera construit à coté de Dakar Arena.

Le Sénégal décroche plus de 156 milliards pour le Stade Olympique…

Plus de 156 milliards de francs CFA ont été octroyés au gouvernement sénégalais pour financer les travaux du nouveau stade olympique de Diamniadio. Un accord de financement a été signé entre le Sénégal et le Groupe Standard Chartered Bank, mardi dernier.

Stade olympique de Diamniadio : Macky annonce le démarrage des travaux fin janvier
Stade olympique de Diamniadio : Macky annonce le démarrage des travaux fin janvier

En marge du Sommet Royaume Uni-Afrique, à Londres, un accord de financement de plus de 156 milliards FCFA a été signé entre le ministre de l’Économie et du Plan, Amadou Hott et Saif Malik PDG de Standard Chartered Bank pour la construction du futur stade olympique de Diamniadio, a annoncé le site confidentielafrique visité par Senego.

Le Sénégal décroche plus de 156 milliards pour le Stade Olympique…
Le Sénégal décroche plus de 156 milliards pour le Stade Olympique…

Ainsi, ladite banque, qui a fait son entrée au Sénégal il y’a un mois via son guichet de financement, s’est engagée à participer au financement de cette infrastructure dont la pose de la première pierre est attendue le 20 février 2020.

Pour rappel, les travaux vont durer 17 mois.

Quand Macky annonçait le démarrage des travaux du Stade olympique de Diamniadio fin janvier 2020

Les travaux de construction du stade olympique de Diamniadio (30 km de Dakar) vont démarrer avant fin janvier, a annoncé mardi soir le président de la République Macky Sall.

«On devait normalement poser la pierre du stade olympique de Diamniadio. Il y avait quelques problèmes dus au financement, c’est réglé maintenant. Il y avait aussi les procédures de marché qui ont pris du temps. Avant fin janvier, nous allons démarrer la construction du stade olympique», a-t-il dit.

S’exprimant dans un entretien télévisé en wolof, le Président Sall a précisé que les travaux de l’infrastructure sportive qui doit abriter les Jeux olympiques de la jeunesse en 2022 vont durer 18 mois.

Macky Sall a annoncé aussi que la Chine a accepté de financer les travaux de réhabilitation du stade Léopold Sédar Senghor.

«Nous aurons deux stades olympiques de dimension Fifa. Avec le stade Lat Dior de Thiès, on sera très à l’aise pour organiser la Coupe d’Afrique des nations dans les années à venir», a-t-il précisé.

Avec Aps

STADE OLYMPIQUE DE DIAMNIADIO : Le Sénégal veut imiter le Spartak Moscou

Le ministre des Sports, Matar Ba, a profité de la réunion préparatoire de la cérémonie de la pose de la première pierre du stade olympique de Diamniadio, pour présenter les caractéristiques de cette infrastructure sportive.

Le stade olympique de Diamniadio sera à l’image de celui du Spartak Moscou. C’est ce qu’a révélé le ministre des Sports Matar Ba, hier, à l’occasion d’une réunion préparatoire de la cérémonie de pose de la première pierre dudit stade prévue le 20 février 2020.

Construction stade de Diamniadio : Matar Ba confirme la date du 20 février
Construction stade de Diamniadio : Matar Ba confirme la date du 20 février

Selon le chef du département des Sports, le président de la République du Sénégal a été émerveillé par le complexe sportif du Spartak Moscou, lors de son séjour en terre russe pour les besoins de la Coupe du monde 2018. « Le grand stade de Moscou a marqué Macky Sall, à l’occasion du Mondial jouée en Russie.

C’est pourquoi il a eu l’ambition de le construire pour le Sénégal. Il a fait l’annonce, à l’occasion de l’inauguration de Dakar Arena, en août 2018. Aujourd’hui, nous préparons la pose de la première pierre prévue le 20 février 2020.

Cette date sera un moment historique pour nous, non seulement pour aborder les Jeux olympiques de la jeunesse de la plus belle des manières, mais aussi pour accompagner le développement du sport sénégalais », a-t-il indiqué.

Le ministre des Sports a aussi informé que le joyau sera construit sur une durée de 17 mois.

Stade-olympique
Stade-olympique

« Le respect du calendrier que nous avons établi permettra de mettre en service ce stade en juillet 2021 », ajoute Matar Ba.

Le maire de Fatick a rappelé que le stade olympique de Diamniadio sera le premier du genre en Afrique.

D’après lui, l’infrastructure sportive aura une capacité d’accueil de 50 000 places et sera accompagnée d’une piste d’athlétisme professionnelle, de terrains d’entrainement et d’une autonomie électrique permanente, grâce à l’installation de l’énergie solaire.

Le patron des Sports sénégalais n’a pas manqué de rappelé l’ambition du Sénégal d’accueillir des grandes manifestations sportives, après l’Afrobasket féminin 2019 et les JOJ Dakar-2022. Il a souligné que la construction des infrastructures sportives aura toujours des conséquences positives.

« Après que le CIO nous a confié l’organisation des JOJ de 2020, j’avais dit qu’en 2023, si tout se passe bien, le Sénégal sera prêt pour abriter la Can senior. Je n’ai jamais dit que le Sénégal va organiser la Can. J’ai tout simplement dit qu’en 2023, nous allons remplir les conditions pour être éligibles à abriter une Can », précise-t-il.

Stade Olympique de Diamniadio1
Stade Olympique de Diamniadio1

D’après le ministre, l’Etat du Sénégal bénéficie de la confiance de la Caf et de la Fiba-Afrique, après la tenue, à l’improviste, de deux Can de petites catégories en 2015 et d’un Afrobasket masculin en 2017 (avec la Tunisie).

Laisser un commentaire