Panique à Moscou ! Une meute de chiens errants dévore un homme

0
94
Une meute de chiens errants dévore un homme à Moscou
Une meute de chiens errants dévore un homme à Moscou

Une meute de loups dévore un chien et oblige un homme à grimper dans un arbre en centre-ville. Le corps d’un homme a été retrouvé sans mains ni pieds dans un fossé à Moscou. Il avait été en partie dévoré par une meute de chiens errants.

Les faits ont eu lieu dans le quartier de Salarievo, dans le sud-ouest de Moscou, où le cadavre d’un homme a été découvert dans un fossé près de l’autoroute ce 10 février.

Une meute de loups dévore un chien et oblige un homme à grimper dans un arbre en centre-ville – vidéo choc

Son corps a été en partie dévoré jusqu’aux os, relate la chaîne REN TV, précisant qu’il n’avait plus ni mains ni pieds. Plusieurs empreintes de chiens ont été repérées à proximité.

L’identité de l’homme, qui a une cinquantaine d’années, n’a pas encore été établie. Le média précise qu’il est décédé il y a plus de cinq jours.

À l’heure actuelle, il n’est pas établi si les animaux ont provoqué sa mort ou s’ils l’ont dévoré après son décès.

Que faire en cas d’attaque de chien errant?

Pour contrer une attaque de chien, il faut suivre certaines règles, a expliqué dans une interview le président de l’International Kennel Union Vladimir Ourajevskiï.

meute de chiens errants dévore un homme à Moscou - Kafunel France+
meute de chiens errants dévore un homme à Moscou – Kafunel France+

Il faut éviter tout contact, prendre un objet dans les mains pour faire semblant d’être plus grand et pulvériser dans leur direction, si faisable, du parfum ou du déodorant.

Des chiens-loups?

Sur place, les agents de police n’ont trouvé aucune trace de ces hôtes des bois. Après analyse des clichés pris des fauteurs de troubles, des experts ont conclu qu’il s’agirait plutôt de chiens-loups tchécoslovaques, race issue à l’origine d’un croisement entre un Berger allemand et une louve des Carpates, précise la presse.

Ce n’est pas la première fois que les citadins signalent l’apparition d’animaux rappelant des loups dans les rues de Kalouga. Le dernier cas remonte au mois de décembre 2019.

Un homme réfugié dans un arbre, un couple n’osant plus sortir de sa voiture encerclée par trois bêtes… Les services de secours de la ville de Kalouga, à quelque 200 km au sud-est de Moscou, ont reçu la nuit dernière trois appels faisant état de la présence dans les rues de canidés ressemblant fort à des loups.

Dans la nuit du 20 au 21 janvier, les secouristes de la ville russe de Kalouga ont reçu trois appels faisant part de loups rôdant en pleine ville, rapportent les médias locaux, relayant les informations transmises par l’antenne locale du ministère russe des Situations d’urgence.

Au moins trois loups signalés

meute de chiens errants dévore un homme à Moscou - Kafunel France
meute de chiens errants dévore un homme à Moscou – Kafunel France

Si la première alerte, donnée peu après minuit, ne faisait état que d’un seul animal rappelant un loup, la suivante, à peu près une heure et demie plus tard, portait déjà sur trois bêtes qui ont encerclé un véhicule à l’intérieur duquel se trouvait un couple.

Vers 6h00 du matin, le téléphone a sonné pour la troisième fois: fuyant trois loups, un homme a dû grimper à un arbre.

Vidéo choc

En outre, sur les réseaux sociaux circulent des vidéos faites depuis l’intérieur d’une voiture et qui montrent, rôdant autour d’une voiture, trois gros canidés dont l’un tue un chien.

À en croire la légende qui accompagne la séquence, celle-ci a été réalisée le 20 janvier au soir, toujours à Kalouga.

Laisser un commentaire