Une femme de 79 ans enterrée vivante par son fils survit miraculeusement

0
12

Mme Wang, 79 ans, est devenue tristement célèbre malgré son handicape. Le récit de Mme Wang est devenu viral sur la toile et les réseaux et médias sociaux. Il semble inconcevable d’imaginer une personne commettant un parricide ou tentant du moins de commettre l’acte.

une-femme-enterree-vivante-par-son-fils-survit-miraculeusement
une-femme-enterree-vivante-par-son-fils-survit-miraculeusement

L’amour voué aux parents pourrait-il s’évaporer au point de laisser libre court aux plus vils des gestes ?

Il semble que l’histoire de Mme Wang atteste de cela. Cette femme de 79 ans, à mobilité réduite a été enterrée vivante par son fils.

Récit d’une histoire glaçante relayée par nos confrères du site britannique The Sun.

Enterrée vivante dans une tombe déserte, une femme de 79 ans, nommée Mme Wang, à la mobilité réduite a survécu par le plus grand des miracles alors qu’elle était piégée dans une fosse pendant plus de deux jours.

Si l’histoire parait déjà surprenante et surtout révoltante, elle ne se résume malheureusement pas à cela.

La personne qui a commis ce crime est le fils de la victime. L’histoire se passe en Chine où l’incident a été signalé par la belle fille de la mère paralysée avant qu’elle ne soit secourue par les policiers de la région.

Ces derniers ont arrêté le criminel de 58 ans, connu sous le nom de Ma, pour tentative de meurtre.

Mme-Wang
Mme-Wang

Des images troublantes

Le moins qu’on puisse dire est que la scène est bouleversante. On y voit deux policiers déterrant de la fosse funéraire un être absolument fragile, couvert de boue et dont l’état déplorable témoigne de l’effarante cruauté de l’auteur de l’acte.

Mme-Wang-1
Mme-Wang-1

Les péripéties

Zhang, la belle-fille qui avait signalé la disparition de Mme Wang a rapporté aux autorités de la région que cette dernière n’était pas rentrée à la maison depuis que Ma l’avait emmené sur sa chaise roulante hors de son domicile familial.

Le fils était revenu chez lui seul avec le fauteuil roulant vide, ce qui a intrigué Zhang. 

Cette dernière lui a demandé où se trouvait sa mère, mais Ma avait préparé un mensonge en répondant qu’il avait engagé un chauffeur de camionnette afin d’emmener Mme Wang rendre visite à des proches.

Mme-Wang-2
Mme-Wang-2

Sans tarder, les policiers ont immédiatement questionné Ma qui a fini par avouer avoir enterré sa mère vivante dans une tombe abandonnée.

Les autorités se sont alors précipités vers la fosse dans laquelle la femme gisait.

La voix alarmée de la dame qui criait à l’aide les a aidés à identifier la zone exacte à creuser.

Décidément, la survie de la femme tenait du miracle tant elle présentait d’office, si peu de chances de s’en sortir.

Car entre sa paralysie, son âge, son estomac inassouvi pendant près de 3 jours et enterrée qui plus est, l’on était en droit de croire à sa fin.

Mme-Wang-3
Mme-Wang-3

Une tentative de meurtre non expliquée

Ne comprenant pas l’acte de Ma, l’enquête de la police n’a à ce jour, pas trouvé la raison qui le motivait à enterrer sa mère vivante.

Cette dernière a été emmenée dans un hôpital local où elle y a reçu des traitements appropriés.

Son état est désormais stable tandis que son fils a été arrêté. L’enquête suit actuellement son cours.

Le cas des violences intrafamiliales et les matricides

Généralement commis par des malade mentaux, les matricides représentent une part plutôt rare de la scène criminelle globale.

Le meurtre implique que l’auteur souffre de pathologie psychiatrique lourde et l’une des plus évidentes est la schizophrénie. Conséquences, ces crimes compromettent extrêmement l’équilibre familial.

Dans les cas des violences intrafamiliales, la psychologue Suzanne Léveillé, explique que l’une des raisons qui peut motiver le comportement violent est la rupture amoureuse qui est souvent un élément motivant des épisodes de grande violence dans les couples et les familles.

Ainsi l’homme ou la femme qui n’acceptent pas une séparation sont plus à même de s’en prendre à leurs proches.

Par ailleurs, il n’y a pas que chez les gens violents que la rupture peut entraîner un cas de violence extrême d’après les cas étudiés par la spécialiste.

En effet, des hommes et des femmes sans antécédent connu ont pu commettre des gestes graves ou mortels.

Laisser un commentaire