Yaya Touré: «le Sénégal peut faire bonne figure à la Coupe du monde»

0
231

Selon Yaya Touré: «le Sénégal peut faire bonne figure à la Coupe du monde». L’Ivoirien Yaya Touré, lors du tirage au sort d’une Coupe du monde 2022 dont il est devenu ambassadeur.

Yaya Touré: «le Sénégal peut faire bonne figure à la Coupe du monde»

🔴🎙️ [ EN DIRECT ] Senegal 3 🆚 1 Benin : Suivez en LIVE/DIRECT la Première Journée du Groupe L des qualifications de la CAN 2023 à Diamniadio...
🔴🎙️ [ EN DIRECT ] Senegal 3 🆚 1 Benin : Suivez en LIVE/DIRECT la Première Journée du Groupe L des qualifications de la CAN 2023 à Diamniadio…

Le 1er avril dernier, Yaya Touré est devenu ambassadeur de la Coupe du monde 2022 de football au Qatar (21 novembre-18 décembre).

L’Ivoirien vante les mérites de ce Mondial inhabituel. Une édition où l’ex-milieu de terrain verrait bien notamment le Sénégal de Sadio Mané briller. Entretien.

RFI : Yaya Touré, la Coupe du monde de football 2022 débute dans cinq mois au Qatar (21 novembre-18 décembre).

Vous attendez-vous à un Mondial très ouvert, avec des surprises, ou plutôt à un Mondial avec des grands favoris toujours présents ?

Yaya Touré : Les deux ! Un grand Mondial avec des surprises.

Sénégal - Bénin les Sénégalais s'imposent grâce à un immense Mané, le résumé du match
Sénégal – Bénin les Sénégalais s’imposent grâce à un immense Mané, le résumé du match

Ça va se jouer en novembre-décembre, ce qui est une première pour ce genre de compétition qui se joue d’habitude en juin-juillet.

Tous les joueurs seront en forme physiquement, c’est très important. Et aussi, la compétition se jouera pour la première fois dans un pays musulman, ce qui est historique. Un petit pays comme le Qatar va accueillir moult pays, c’est incroyable.

Quand je suis allé au Qatar, j’ai vu que les déplacements seront très courts par rapport aux précédentes Coupes du monde, au Brésil, en Afrique du Sud, en Russie, où l’on voyageait deux ou trois heures, parfois quatre heures… C’était un peu difficile physiquement, car on était en fin de saison, en juin.

La meilleure équipe gagnera. Ce sera celle qui dominera tous ses adversaires. Là-bas, on aura une super température qui sera contrôlée dans les stades.

Il fera à peu près 24°C. Physiquement et mentalement, les joueurs seront au top car ils viendront de finir leur présaison, n’auront qu’un ou deux mois de championnat dans les jambes. Ils vont physiquement monter en force.

A (RE)LIRE

Quelles sont les équipes favorites ?

Senegal-vs-Benin-éliminatoires can 2023
Senegal-vs-Benin-éliminatoires can 2023

On s’attend toujours à des équipes comme le Brésil, l’Argentine, la France ou l’Angleterre qui sort d’un très bon tournoi où ils ont terminé déçu en finale [l’Euro 2021, ndlr].

Je crois qu’ils iront loin. N’oublions pas l’Allemagne, une équipe très sérieuse et que l’on connaît bien ; ils font toujours de très bonnes choses au Mondial. L’Espagne aussi.

La Belgique, on ne sait pas trop, mais c’est une équipe qui monte en puissance en Europe et qui est première au classement mondial de la Fifa.

Je pense qu’il y aura des équipes très joueuses et des outsiders derrière qui attendront les opportunités.

Dans toutes les compétitions, on a toujours une ou deux équipes comme ça, qui effraient tout le monde.

Cette Coupe du monde sera spéciale. J’ai foi en l’organisation du Qatar. De ce que j’ai vu, les installations, la sécurité, l’accueil, ce sera exceptionnel.

A (RE)LIRE

Et l’équipe nationale du Qatar peut-elle créer la surprise ?

Triplé de Sadio Mané, le Sénégal bat le Bénin !
Triplé de Sadio Mané, le Sénégal bat le Bénin !

Je ne la connais pas en tant que telle, mais je l’ai vue lors de la Coupe arabe [disputée en novembre-décembre 2021, le Qatar s’est classé troisième, ndlr].

C’est une belle équipe, joueuse, qui met beaucoup d’intensité. La Coupe du monde se jouera chez elle, ce sera donc le pays phare, celui sur lequel les yeux du monde seront braqués.

Il y aura beaucoup d’engouement, d’envie et de passion car ce sera la première fois que la Coupe du monde s’y jouera […].

5La Côte d’Ivoire n’est pas qualifiée pour cette Coupe du monde 2022. Est-ce une déception pour vous, un nouveau coup d’arrêt pour le football ivoirien ?

Oui. En ce moment, l’équipe nationale est très jeune. Pour dire vrai, on ne peut pas lui en demander beaucoup au niveau du mental et de la maturité.

Cette équipe a besoin de stabilité. Un nouveau coach est arrivé il n’y a pas longtemps |Jean-Louis Gasset en mai 2022, ndlr].

Ça peut prendre du temps mais je suis sûr qu’on va y arriver. Après la génération dorée – mon frère (Kolo), Didier (Drogba), Salomon Kalou, Gervinho, moi –, il y a eu un gros trou derrière. Il faut être patient avec eux.

C’est vrai que ça ne va pas être facile. La Côte d’Ivoire s’était quand même qualifiée pour trois Coupes du monde d’affilée, ce qui n’était pas facile. Peut-être que la prochaine fois, les jeunes surmonteront cela. On verra bien.

Back

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here