82 / 100

La région médicale de Tambacounda a réceptionné lundi, 5.118 doses de vaccin dans le cadre de la campagne de vaccination contre le nouveau coronavirus, a-t-on constaté.

« Les vaccins réceptionnés cet après-midi sont d’abord destinés aux 2.907 agents de santé de la région de Tambacounda, en première ligne dans cette lutte contre la covid-19. La quantité restante étant réservée aux personnes âgées de plus de 60 ans et présentant une comorbidité’’, a indiqué le gouverneur de la région.

S’adressant à des journalistes à la veille du démarrage des opérations de vaccination, Oumar Mamadou Baldé a assuré que la région médicale de Tambacounda avait également reçu des consommables médicaux constitués essentiellement de seringues et de l’ensemble des équipements nécessaires à la vaccination des personnes cibles.

C’est ainsi qu’une chambre froide a été mise en place pour conserver dans les conditions requises l’ensemble des doses de vaccin durant, a indiqué le chef de l’exécutif régional non sans appeler de nouveau à un respect strict des mesures barrières à travers le port du masque de protection et le respect de la distanciation physique afin de vaincre la maladie du nouveau coronavirus.

5 118 doses de vaccin anti-Covid réceptionnées à Tambacounda

Depuis le début de l’apparition des premiers cas de covid-19 sur le territoire régional, Tambacounda a enregistré près de 300 cas de contaminations dont 17 cas de décès, a rappelé le médecin chef de district, le docteur Tidiane Gadiaga.

Lors de la première vague de contamination, 111 cas dont 1 décès avaient été comptabilisés, a précisé le médecin. Il a ajouté que la deuxième vague avait déjà occasionné 16 décès parmi 161 cas positifs recensés depuis décembre.

A lire aussi

« Sur les 16 décès enregistrés, 13 sont âgés de plus de 60 ans et présentaient des comorbidités’’, a indiqué le docteur Gadiaga.

La région de Tambacounda est la 3ème région la moins touchée par le coronavirus après Kaffrine et Sédhiou, d’après les données du ministère de la Santé et de l’Action sociale.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here