Revue De Presse Du 4 Août 2022, Les Accusations De ’’Fraudes’’ Aux Législatives Et D’Autres Sujets À La Une. L’attente des résultats provisoires des élections législatives sur fond d’accusations de ’’fraudes’’ et de ’’bourrages d’urnes’’ à Podor, Matam, Kanel et Ranérou, quatre départements du nord du Sénégal, portées par la coalition Yewwi Askan Wi (opposition), et d’autres sujets, sont largement traités par les journaux reçus jeudi à la rédaction.

Accusations De Fraudes Aux Législatives Et D’Autres Sujets À La Une Revue De Presse Du 4 Août 2022

elections_legislatives_senegal
elections_legislatives_senegal

La Commission nationale de recensement des votes a prévu la publication des résultats des élections législatives du 31 juillet ce jeudi. En attendant, les coalitions Benno Bokk Yakaar (pouvoir) et Yewwi Askan Wi se livrent une guerre des chiffres.

Vox Populi indique qu’en attendant la proclamation des résultats provisoires aujourd’hui, ‘’Yewwi refuse tout +Addu Kalpé+ par le vol et la fraude au Fouta’’.

Selon la publication, le mandataire de cette coalition de l’opposition, Déthié Fall, soutient avoir relevé ‘’des manœuvres frauduleuses de la coalition au pouvoir’’, à Podor, Matam, Ranérou et Kanel (nord du pays) ‘’pour inverser la tendance’’ en faveur du scrutin proportionnel.

A lire aussi

’’Soupçons de fraude : Yewwi réclame le report de la publication des résultats’’, affiche à sa Une Walfquotidien. Le journal rapporte à ce propos, la sortie des leaders de Yewwi Askan Wi qui parlent de ‘’bourrages des urnes à Kanel, Ranérou, Matam et Podor’’.

Il note que cette coalition ‘’soupçonne une fraude sur 240 mille voix’’, dans ces départements du nord du Sénégal.

Yewwi accuse la mouvance présidentielle de fraude et de bourrage d’urnes

Accusations De Fraudes Aux Législatives
Accusations De Fraudes Aux Législatives

‘’On est encore loin de l’épilogue des élections législatives de dimanche dernier. La coalition Yewwi accuse la mouvance présidentielle de fraude et de bourrage d’urnes. C’est pourquoi, elle réclame le report de la publication des résultats prévue aujourd’hui 17 heures pour donner ses preuves’’, poursuit Walfquotidien.

Parlant de ces législatives 2022, Sud Quotidien titre : ‘’Proclamation des résultats provisoires cet après-midi : Yewwi et Benno bandent leurs muscles’’.

Selon la publication, Sonko et Cie parlent de bourrage des urnes et menacent. Abdoulaye Saydou Sow, responsable de BBY à Kaffrine et ministre de l’Urbanise réplique en déclarant : ‘’nous allons faire face’’.

Sud relève que ‘’la bataille autour des chiffres obtenus par chaque liste par presse interposée constitue une violation flagrante de la Loi par ces deux coalitions’’.

Le journal ajoute : ‘’en effet, tout comme les autres étapes du processus électoral, le recensement des votes et la proclamation des résultats des élections au Sénégal, y compris ceux des législatives obéissent à une procédure bien encadrée par le Code électoral’’.

’’BBY-Yewwi, une guerre de haut vol électoral au nord’’, titre L’Observateur.

accusation de fraude electorale
accusation de fraude electorale

Selon le journal ’’c’est aujourd’hui jeudi 4 août que la commission nationale de recensement des voix va publier les résultats provisoires des élections législatives du 31 juillet dernier, mais l’intercoalition Yewwi-Wallu parle déjà de fraudes au nord. En face, la réplique de Benno Bokk Yakaar n’a pas tardé’’.

Le Quotidien parle de ’’décadence’’ de Benno Bokk Yaakaar ’’après une décennie de triomphe’’.

’’Après l’ivresse des soirées victorieuses, Macky Sall et sa coalition entament la fin d’un cycle électoral, marqué par 10 ans de succès. Après l’apogée de 2019, 2022 marque le début du déclin’’, relève le journal.

A lire aussi

L’Info s’intéresse aux ’’performances électorales’’ et note que ’’le PDS renait de ses cendres’’. ’’Empêtré dans une crise multiforme depuis la chute d’Abdoulaye Wade en 2012, le Parti démocratique sénégalais s’est refait une santé politique avec ses performances réalisés lors des élections du 31 juillet dernier’’, écrit le journal.

Le quotidien Bës bi Le Jour s’est fait écho du premier Conseil des ministres après le scrutin de dimanche et rapporte que le président Macky Sall a informé ses ministres de l’installation prochainement d’un nouveau gouvernement.

Macky Sall a demandé aux membres du gouvernement de préparer les dossiers et de gérer les affaires courantes

fraude electorale-macky sall avant les législatives
fraude electorale-macky sall avant les législatives

’’Au lendemain des élections de dimanche où la coalition au pouvoir est sortie presque groggy et pas sûre d’avoir la majorité, le chef de l’Etat a demandé aux membres du gouvernement de préparer les dossiers et de gérer les affaires courantes’’, souligne la publication.

Selon le journal, ’’lors de cette réunion qui n’a pas duré plus d’une heure, d’après des témoignages, le président Sall n’a pas pris de décret de dissolution du gouvernement mais a félicité les ministres vainqueurs dans leurs localités tout en encourageant les vaincus’’.

Le journal Les Echos aussi est revenu sur cette réunion hebdomadaire du gouvernement post-législatives et écrit : ’’Première rencontre avec son équipe après les élections : Macky Sall vire son Gouvernement’’.

Expédier les affaires courantes en attendant la proclamation des résultats officiels

fraude électorale images libres de droit ok
fraude électorale images libres de droit ok

Le journal indique que le chef de l’Etat ’’demande aux ministres de préparer les dossiers de passation, d’expédier les affaires courantes en attendant la proclamation des résultats officiels’’. Il parle d’un Conseil des ministres qui a duré une heure environ.

Le Soleil met en exergue ’’les directives du chef de l’Etat’’ pour le développement de l’Artisanat national.

Lors du Conseil des ministres, ’’le président de la République a indiqué au Gouvernement, la nécessité de bâtir un système d’entrepreneuriat intégré du secteur, en assurant la formation professionnelle et l’apprentissage adaptés, l’installation et l’équipement adéquats, la formalisation et le financement des artisans via, en particulier, les mécanismes du 3FPT, de la DERFJ, du FONGIP, de l’APDA et de l’ADEPME’’.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here