Le président Macky Sall a annoncé un plan aide d’urgence de 10 milliards de francs CFA, dont 3 seront directement versés aux populations sinistrées à cause des inondations qui ont frappé le pays.

Le président sénégalais Macky Sall a annoncé mardi un budget (aide) de 10 milliards de francs CFA (plus de 15 millions d’euros) pour faire face aux inondations qui ont frappé le pays le week-end dernier.

Les populations et des responsables de l’opposition ont critiqué la gestion de ce phénomène récurrent, à chaque saison des pluies.

A lire aussi  Washington aide au retour en Casamance des personnes déplacées

Après une réunion de crise ce mardi avec les ministres concernés, Macky Sall a promis des mesures d’urgence, la poursuite du plan décennal de lutte contre les inondations, et appelé ses compatriotes à « changer de comportement ».

Aide d’urgence de 10 milliards de francs CFA après les inondations

« Nous sommes dans le cas du dérèglement climatique qui est un phénomène mondial », a expliqué dans un premier temps le président sénégalais. Les inondations qui ont touché le pays le week-end dernier ont fait au moins six morts, selon le ministère de l’Intérieur, et d’importants dégâts.

Inondations Macky Sall annonce un appui d’urgence de 10 milliards de francs
Inondations Macky Sall annonce un appui d’urgence de 10 milliards de francs

« Très tôt en 2012, j’avais lancé le programme décennal de lutte contre les inondations et c’est important que ce programme soit poursuivi (…) Alors pour accompagner ces efforts, j’ai décidé de mettre en place un budget de 10 milliards de francs CFA, dont 3 milliards serviront directement d’appui aux populations sinistrées et 7 autres milliards serviront à accompagner les services de sapeurs-pompiers, de l’Onas (Office national de l’assainissement du Sénégal) et de l’achat de matériel supplémentaire », a poursuivi le président.

Macky Sall a annoncé que « le gouvernement va présenter prochainement la situation du plan décennal de lutte contre les inondations et surtout un nouveau schéma pour que des financements complémentaires soient trouvés afin de boucler ce programme décennal ».

►À lire aussi : Sénégal: polémique sur la gestion des inondations

Laisser un commentaire