Un Projet Veut Renforcer L’Offre D’Assurances Agricoles Des Femmes En Casamance

0
24

Un Projet Veut Renforcer L’Offre D’Assurances Agricoles Des Femmes En Casamance. Le projet « Résilience pour le renforcement de l’offre d’assurances agricoles pour les femmes en Casamance » d’un montant de plus de 44 milliards de francs CFA, a été lancé mardi à Kolda (sud), en présence des acteurs locaux et partenaires au développement, a-t-on constaté.

Assurances Agricoles Des Femmes En Casamance en Renforcement

Cette-defaite-cuisante-de-Dakar-est-un-serieux-avertissement-a-Macky-Sall-pour-demain
Cette-defaite-cuisante-de-Dakar-est-un-serieux-avertissement-a-Macky-Sall-pour-demain

Prévu pour une durée de 5 ans, ce projet interviendra dans les régions de Kolda, Sédhiou, Ziguinchor et Tambacounda.

La responsable du projet, Elisabeth Ndione, a expliqué qu’il vise « une amélioration de l’autonomisation économique des femmes en Casamance ».

Sénégal la résidence de l’opposant Ousmane Sonko encerclé par la police
Sénégal la résidence de l’opposant Ousmane Sonko encerclé par la police

A lire aussi

« Le projet va déployer une offre d’éducation financière et une intégration des femmes auprès de partenaires du milieu rural pour l’accès aux produits et services agricoles et financiers », a ajouté Ndione, en marge de la cérémonie de lancement dudit projet.

Selon elle, des institutions financières, des coopératives et groupements seront appuyés pour livrer des produits et services répondant aux besoins et attentes des femmes.

Répondre aux besoins des femmes

trois morts lors des manfestations de l'opposition
trois morts lors des manfestations de l’opposition

« Nous comptons appuyer les services financiers, les coopératives et groupements pour livrer des produits afin de répondre aux besoins des femmes », a-t-elle fait savoir.

De même, a-t-elle assuré, le projet compte « intégrer l’assurance agricole et les services financiers afin d’apporter une solution de gestion des risques naturels et climatiques ».

A lire aussi

Le projet veut atteindre 150 groupements de femmes à vocation agricole formalisés et appuyés, 7000 femmes formées sur les produits et services financiers, 30 coopératives et systèmes financiers décentralisés et 100.000 producteurs et productrices agricoles protégés par l’assurance agricole, a expliqué sa responsable.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here