Mondial 2022 : ils sont Camerounais, mais jouent pour d’autres nations

0
34

Mondial 2022 : ils sont Camerounais, mais jouent pour d’autres nations. Breel Embolo, Youssoufa Moukoko, Bella-Kotchap, William Saliba, Kylian Mbappé, Aurélien Tchouameni et Amadou Onana auraient bien pu jouer pour les Lions. Hélas…

Camerounais, mais jouent pour d’autres nations Mondial 2022

Bresil-vs-Serbie-en-live-streaming
Bresil-vs-Serbie-en-live-streaming

Le Cameroun est le pays le plus représenté au Mondial Qatari. Quand en 2015, Volke Finke, alors entraîneur des Lions indomptables est allé superviser Breel Embolo, à l’époque joueur du Fc Bâle, les autorités Suisses lui ont offert la nationalité, alors qu’il n’avait pas encore vécu cinq ans, dans son pays d’accueil. Aidé dans ce choix par sa maman, il va vite devenir un joueur majeur de la Nati.

Serial buteur de l’équipe Suisse, Breel Embolo participe au Qatar à sa deuxième Coupe du monde. Le natif de Yaoundé (14 février 1997) qui affrontera les Lions indomptables en phase de groupe a avoué qu’il y a une partie de lui qui voulait défendre le vert, rouge et le jaune.

« Quand j’ai choisi la Suisse, j’ai toujours eu cette part de moi qui voulait représenter mon pays natal. Mais on ne peut pas faire comme en club et jouer pour deux nations différentes. Je suis le premier fan du Cameroun. J’ai beaucoup d’amis au sein de la sélection. On se retrouve parfois en vacances au Cameroun. C’est un match spécial pour moi et toute ma famille. Il y aura beaucoup d’émotions », a confié le monégasque.

Joseph Moukoko, un Camerounais possédant la nationalité allemande

Embolo offre un premier succès suisse
Embolo offre un premier succès suisse

En fêtant ses 18 ans, le jour du match d’ouverture de la 22ème édition de la Coupe du monde, Youssoufa Moukoko est devenu le plus jeune joueur de l’équipe nationale allemande à participer à une phase finale du Mondial.

Déniché en 2014 sur les terrains poussiéreux de la Briqueterie, à Yaoundé par un certain Joseph Moukoko, un Camerounais possédant la nationalité allemande, il va vite adopter le prodige.

Arrivé à Hambourg, à 10 ans, grâce à son tuteur légal, il évolue avec le club FC Sankt Pauli. Dès ses premiers matchs, il va intéresser de nombreux clubs.

En 2016, il intègre le centre de formation du Borussia Dortmund. Ici, il va battre tous les records de précocités. Sélectionné dans les catégories jeunes en Allemagne, il découvre la Bundesliga à 16 ans.

En vacances au Cameroun en 2021, il est approché par les autorités en charge du football camerounais pour qu’il intègre les Lions. Si ses parents biologiques sont d’accord, son tuteur légal, qui gère sa carrière, s’y oppose farouchement.

Armel Bella-Kotchap, l’autre Camerounais de la Nationalmannschaft 

Vivez 100% des matchs de la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022
Vivez 100% des matchs de la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022

L’histoire d’Armel Bella-Kotchap, l’autre Camerounais de la Nationalmannschaft, est différente. Né à Paris de parents 100% camerounais, le colosse défenseur (1m93) de Southampton aurait pu bien jouer pour les Lions, si les autorités camerounaises s’étaient prises tôt.

Débarqué en provenance de Bochum cette année, le jeune Armel Bella-Kotchap (20 ans) impressionne tout son monde en Premier League, sous les couleurs de Southampton.

C’est seulement à ce moment que Song Bahanag a approché son père, Cyrille Bella, son ancien coéquipier en sélection nationale. Trop tard, il était déjà dans le viseur d’Hansi Flick pour la Coupe du monde 2022.

Indispensable chez les Bleus

allemagne vs japon - coupe du monde qatar 2022
allemagne vs japon – coupe du monde qatar 2022

Formé à Bordeaux avec qui il est passé professionnel, Aurélien Tchouaméni a été biberonné au maillot de l’équipe de France dès son plus jeune âge, passant par toutes les sélections de jeunes.

Né en France de parents entièrement camerounais, il ne s’est jamais ouvert à une éventuelle possibilité de changement de nationalité sportive.

Déjà indispensable au Real Madrid, Aurélien Tchouaméni possède un volume de jeu qui le rend indispensable chez les Bleus.

Situation similaire pour Kylian Mbappé, 23 ans, qui est né d’un père camerounais et d’une algérienne.

Il n’a jamais été question pour la famille Mbappé qu’il joue pour un pays autre que la France.

Au Qatar, les Bleus, orphelins de Karim Benzema, blessé, déposeront leurs attentes sur la star parisienne. Saura-t-il supporter cette pression, lui qui était l’un des grands artisans du sacre des Bleus en 2018, en Russie.

L’autre métis camerounais de l’équipe de France se nomme William Saliba. Le défenseur central d’Arsenal est né à Bondy (24 mars 2001) en région parisienne, d’un père libanais et d ‘une mère camerounaise.

Habitué des sélections de jeunes de l’équipe de France, les chances de le voir évoluer pour le Cameroun, où il n’a jamais mis les pieds, étaient très minces.

Amadou Onana, 21 ans, est l’autre Camerounais de cette Coupe du monde

Camerounais, mais jouent pour d’autres nations - Mondial 2022
Camerounais, mais jouent pour d’autres nations – Mondial 2022

Pour finir, Amadou Onana, 21 ans, est l’autre Camerounais de cette Coupe du monde. Né à Dakar, d’un père camerounais et d’une Sénégalaise, il avait le choix entre trois nationalités : le Cameroun, le Sénégal et la Belgique, où il a grandi.

Il choisit les Diables rouges dès son enfance, jouant ainsi dans toutes catégories jeunes. C’est tout naturellement que ce milieu de terrain d’Everton a été retenu pour disputer sa première coupe du monde avec l’équipe fanion de la Belgique.

A lire aussi

Le contingent des Camerounais dans cette phase finale de Coupe du monde aurait pu être plus grands, si la Suède d’Antony Elanga ne s’était pas fait éliminer lors des barrages ; si le gardien suisse d’origine camerounaise Yvon Mvogo ne s’était pas blessé avec son club de Lorient ; si Jordan Sibatcheu était sélectionné par les USA, tout comme des frères Ryan et Samy Mmaee, présents à la Can Cameroun, qui n’ont pas été retenus au Maroc.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here