Comment traiter naturellement la prostate ?

0
11

Comment traiter naturellement la prostate ? Conseils et astuces ! La prostate est une glande située sous la vessie, qui fait partie du système reproducteur masculin. Elle produit le liquide séminal, qui nourrit et transporte les spermatozoïdes. La prostate peut être sujette à des problèmes de santé, comme l’inflammation (prostatite), l’augmentation de volume (hypertrophie bénigne de la prostate ou HBP) ou le cancer.

Conseils et astuces pour traiter naturellement la prostate

Les traitements du cancer de la prostate www.kafunel.com Focal-One-3-4-seule-V2-sans-focalpak-sans-contraste-web
Les traitements du cancer de la prostate www.kafunel.com Focal-One-3-4-seule-V2-sans-focalpak-sans-contraste-web

Toutefois, il existe aussi des remèdes naturels qui peuvent aider à prévenir ou à soulager les problèmes de prostate, en complément du traitement médical.

Ces troubles peuvent entraîner des symptômes urinaires gênants, comme des envies fréquentes d’uriner, un jet faible ou interrompu, une sensation de vidange incomplète de la vessie, des douleurs ou des brûlures.

Conseils et astuces pour traiter naturellement la prostate
Conseils et astuces pour traiter naturellement la prostate

Il est donc important de consulter un médecin en cas de signes anormaux, afin de poser un diagnostic et de recevoir un traitement adapté.

Utilisez des plantes médicinales.

24 plantes aux pouvoirs magiques - La menthe
24 plantes aux pouvoirs magiques – La menthe

Certaines plantes ont des vertus spécifiques pour traiter les troubles de la prostate. Elles peuvent être prises sous forme de gélules, d’extraits liquides ou de tisanes.

Ces remèdes sont basés sur des plantes, des aliments ou des habitudes de vie bénéfiques pour la santé prostatique.

Parmi les plantes les plus efficaces pour la prostate enflammée, on trouve :

remède naturel prostate
remède naturel prostate
  • →♦– L’ail,
  • →♦– Les graines de citrouille,
  • →♦– Les graines de tournesol,
  • →♦– L’huile de citrouille,
  • →♦– Les feuilles de noisetier,
  • →♦– Les asperges,
  • →♦– Le lait chaud ,
  • →♦– Le miel,
  • →♦– entres autres….

Voici quelques exemples :

Zones of prostate
Zones of prostate
  • →♦– L’ail : c’est un puissant antibactérien et anti-inflammatoire naturel, qui peut être utile en cas de prostatite d’origine bactérienne. Il suffit de consommer un ail cru à jeun chaque matin, ou d’en ajouter dans ses plats.
  • →♦– Les graines de citrouille : elles sont riches en zinc, un oligo-élément essentiel pour le bon fonctionnement de la prostate. Elles contiennent aussi des phytostérols, qui peuvent réduire le volume de la prostate en cas d’HBP. On peut les consommer telles quelles, ou les mélanger avec du céleri râpé, du jus de citron et de l’huile d’olive pour faire une pâte à tartiner.
  • →♦– Les graines de tournesol : elles sont également sources de zinc et de phytostérols, ainsi que d’acides gras essentiels oméga-3, qui ont des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes. On peut les grignoter entre 17h et 19h, ou les associer à des œufs de caille pendant deux semaines.
  • →♦– L’huile de citrouille : elle est extraite des graines de citrouille et possède les mêmes vertus pour la prostate. On peut en prendre une cuillère à café trois fois par jour pendant un mois.
  • →♦– Les feuilles de noisetier : elles ont une action diurétique et antiseptique, qui favorise l’élimination des toxines et des bactéries par les voies urinaires. On peut les infuser dans de l’eau bouillante et boire deux cuillères à soupe du liquide plusieurs fois par jour.
  • →♦– Les asperges : elles sont riches en vitamines, minéraux et antioxydants, qui protègent les cellules prostatiques du vieillissement et du stress oxydatif. Elles ont aussi un effet diurétique et dépuratif. On peut les râper et les faire bouillir dans de l’eau, puis boire le thé obtenu trois fois par jour.
  • →♦– Le lait chaud : il a un effet apaisant et relaxant sur le système nerveux, ce qui peut aider à réduire le stress et l’anxiété, souvent impliqués dans les troubles urinaires. On peut y ajouter quelques gouttes d’une solution alcoolisée à 20% (comme la teinture mère d’échinacée ou de propolis) pour renforcer le système immunitaire.
  • →♦– Le miel : il est connu pour ses vertus antibactériennes, anti-inflammatoires et cicatrisantes. Il peut aider à soulager les irritations et les infections urinaires. On peut le consommer pur ou le mélanger avec un petit oignon haché.
  • →♦– Le saw palmetto : c’est une plante originaire d’Amérique du Nord, dont les fruits sont utilisés pour traiter l’HBP. Le saw palmetto aurait un effet anti-inflammatoire et anti-androgène, c’est-à-dire qu’il réduirait l’action des hormones masculines sur la prostate. Plusieurs études ont montré que le saw palmetto pouvait améliorer les symptômes urinaires liés à l’HBP, sans effets secondaires majeurs. La dose recommandée est de 160 mg deux fois par jour.
  • →♦– Le pygeum : c’est un extrait de l’écorce d’un arbre africain, le prunier d’Afrique. Le pygeum contient des phytostérols, des substances végétales qui auraient un effet anti-inflammatoire et anti-prolifératif sur la prostate. Le pygeum pourrait également favoriser la vidange de la vessie et réduire les envies nocturnes d’uriner. La dose recommandée est de 100 mg par jour.
  • →♦– Le pollen de seigle : c’est un produit issu de la pollinisation du seigle, une céréale. Le pollen de seigle contient des flavonoïdes, des antioxydants qui protègent les cellules du stress oxydatif. Le pollen de seigle aurait un effet relaxant sur les muscles de la vessie et de l’urètre, ce qui faciliterait le passage de l’urine. Le pollen de seigle pourrait également réduire l’inflammation et la douleur liées à l’HBP. La dose recommandée est de 126 mg trois fois par jour.
  • →♦– Le zinc : c’est un oligo-élément essentiel au bon fonctionnement de l’organisme. Le zinc joue un rôle important dans la santé de la prostate, car il intervient dans la synthèse du liquide séminal et dans la régulation hormonale. Une carence en zinc pourrait favoriser le développement de l’HBP ou du cancer de la prostate. Il est donc conseillé de consommer des aliments riches en zinc, comme les huîtres, le foie, les légumineuses, les graines ou les noix. La dose recommandée est de 15 mg par jour.

=============================================

A lire aussi

Voici quelques conseils et astuces pour traiter naturellement la prostate enflammée

,pénis - Prostate_full_
,pénis – Prostate_full_

Il existe des traitements médicaux pour soulager les symptômes de la prostate enflammée, mais il est aussi possible de recourir à des remèdes naturels qui peuvent aider à réduire l’inflammation et à prévenir les complications.

  • →♦1. Adoptez une alimentation saine et équilibrée.

Certains aliments peuvent favoriser l’inflammation de la prostate ou aggraver les symptômes.

Il est donc recommandé de limiter la consommation de viande rouge, de produits laitiers, de sucre, d’alcool, de caféine ou de plats épicés.

HYPERTROPHIE BÉNIGNE DE LA PROSTATE (HBP) - Capture
HYPERTROPHIE BÉNIGNE DE LA PROSTATE (HBP) – Capture

→A lire aussi

Privilégiez les aliments biologiques, riches en fibres, en antioxydants et en acides gras insaturés, comme les fruits, les légumes, les céréales complètes, les légumineuses, les noix, les graines ou l’huile d’olive.

Certains aliments sont particulièrement bénéfiques pour la prostate, comme le soja, le brocoli, le chou-fleur, le curcuma ou le thé vert.

  • →♦2. Buvez suffisamment d’eau.

L’hydratation est essentielle pour favoriser l’élimination des toxines et des bactéries qui peuvent infecter la prostate.

Il est conseillé de boire au moins 2 litres d’eau par jour, en évitant les boissons gazeuses, sucrées ou alcoolisées.

Vous pouvez aussi consommer des infusions à base de plantes médicinales qui ont des propriétés anti-inflammatoires et diurétiques, comme le persil, le pissenlit, l’ortie ou la prêle.

  • →♦3. Prenez des bains d’eau chaude.

La chaleur a un effet relaxant et vasodilatateur qui peut soulager la douleur et la pression causées par l’inflammation de la prostate.

Il suffit de remplir une baignoire d’eau chaude (sans vous brûler) jusqu’à vous couvrir le ventre et de rester immergé pendant au moins 20 minutes.

Vous pouvez aussi ajouter quelques gouttes d’huiles essentielles comme la lavande, le romarin ou l’eucalyptus pour renforcer l’effet thérapeutique.

  • →♦4. Mangez de l’ail.

L’ail est un puissant antibactérien et anti-inflammatoire naturel qui peut aider à combattre les infections et à réduire l’inflammation de la prostate.

Il contient également du sélénium et du zinc, deux minéraux importants pour le bon fonctionnement de la glande prostatique.

Il est conseillé de consommer un ail cru à jeun chaque matin, ou d’ajouter de l’ail écrasé à vos plats.

  • →♦5. Utilisez des plantes médicinales.

Certaines plantes ont des vertus spécifiques pour traiter les troubles de la prostate.

Elles peuvent être prises sous forme de gélules, d’extraits liquides ou de tisanes.

En conclusion 

Découvrez les jus de fruits et leurs bienfaits ok
Découvrez les jus de fruits et leurs bienfaits ok

Ces remèdes naturels peuvent être une alternative ou un complément aux traitements médicaux pour prendre soin de votre prostate.

Toutefois, il est important de consulter votre médecin avant de les utiliser, car ils peuvent avoir des interactions avec certains médicaments ou présenter des contre-indications.

Il est également recommandé de pratiquer une activité physique régulière, de boire suffisamment d’eau, d’éviter l’alcool et le tabac, et de limiter les aliments irritants pour la prostate, comme les épices, le café ou le chocolat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici