Quelle équipe va remporter la Coupe du monde 2022 ? Les favoris des bookmakers…

0
341

Les favoris des bookmakers pour la Coupe du monde de football Qatar 2022. Quelle équipe va remporter la Coupe du monde 2022 ? La Coupe du monde de football organisée cette année au Qatar approche à grands pas, et les paris battent déjà leur plein pour savoir quelle équipe va remporter le précieux trophée. Quels sont les principaux favoris ? Voici ce qu’en pensent les bookmakers.

Coupe du monde de football Qatar 2022 : Les favoris des bookmakers

Coupe du monde de football Qatar 2022- Les favoris des bookmakers
Coupe du monde de football Qatar 2022- Les favoris des bookmakers

Le Brésil favori

Le Brésil favori
Le Brésil favori

Avec une cote entre 5 et 5,5 pour la victoire finale, le Brésil est actuellement le grand favori pour gagner cette édition 2022 du Mondial.

Avec le retour en forme de Neymar et d’autres individualités étincelantes (Casemiro, Vinicius Junior), la Seleçao a tout pour faire oublier son fiasco à domicile en 2014 et remporter enfin une sixième Coupe du monde.

Le Sénégal, l’espoir du continent africain

Le Sénégal, l’espoir du continent africain
Le Sénégal, l’espoir du continent africain

Vainqueur de la CAN 2021, le Sénégal représente le principal espoir africain à la Coupe du monde.

Footballeurs les mieux payés Sadio Mané en tête en Afrique, Mbappé, Messi…
Footballeurs les mieux payés Sadio Mané en tête en Afrique, Mbappé, Messi…

Emmenés par le joueur du Bayern Munich et 2e du dernier Ballon d’or Sadio Mané, les Lions de la Teranga sont cotés entre 80 et 101, le meilleur score parmi les cinq équipes du continent.

La France en troisième position

La France en deuxième position
La France en deuxième position

Le Sénégal est suivi du onze tricolore emmené par des joueurs aussi brillants qu’Antoine Griezmann, Paul Pogba, Kylian Mbappé, sans oublier le tout récent Ballon d’or Karim Benzema.

La cote des Bleus se situe entre 6,5 et 7 malgré des performances moyennes de l’équipe cette année.

Des blessures en cascade

Des blessures en cascade
Des blessures en cascade

Mais l’équipe de France est touchée par une avalanche de blessures. Le sélectionneur Didier Deschamps devra se passer du précieux milieu de terrain N’Golo Kanté et de nombreux autres cadres sont incertains.

La dernière tuile en date : Paul Pogba vient de se blesser à nouveau alors qu’il revenait à peine à l’entraînement après une opération au ménisque en septembre.

L’Angleterre en embuscade

L’Angleterre en embuscade
L’Angleterre en embuscade

Les Three Lions n’ont remporté aucun trophée depuis la Coupe du monde à domicile en 1966, et ils ont souvent déçu depuis.

Mais les demi-finalistes de la Coupe du monde 2018 et finalistes du dernier Euro peuvent compter sur un effectif suffisamment talentueux pour se lancer en embuscade.

Leur cote est comprise entre 6,5 et 8.

L’Argentine vers les sommets ?

L’Argentine vers les sommets
L’Argentine vers les sommets

Sortie rapidement à la Coupe du monde 2018, l’Argentine est de retour vers les sommets après sa victoire à la Copa America 2021.

Invaincue depuis 2019 et 35 matchs, l’Albiceleste souhaite remporter sa première Coupe du monde depuis 1986 et offrir une sortie en beauté à Lionel Messi qui disputera son tout dernier Mondial.

L’avis des bookmakers ? Entre 8 et 8,5.

Le grand retour de l’Espagne ?

Le grand retour de l’Espagne
Le grand retour de l’Espagne

Plus en retrait ces dernières années après la brillante période de 2008 à 2012, la Roja est cependant prise au sérieux par les bookmakers qui lui accordent une cote entre 8,5 et 9.

Le sélectionneur Luis Enrique peut compter sur le vieux briscard Sergio Busquets et sur la jeune garde du Barça emmenée par Pedri pour renouer avec un brillant jeu collectif.

L’Allemagne en reconstruction

L’Allemagne en reconstruction
L’Allemagne en reconstruction

Depuis son élimination sèche au premier tour de la Coupe du monde 2018, la Mannschaft n’a jamais paru aussi faible depuis longtemps et sa cote n’est que de 11.

Mais attention aux Allemands dont l’équipe s’est renouvelée avec de jeunes talents (Serge Gnabry, Leon Goretzka, Joshua Kimmich), et qui pourraient retrouver leurs ambitions passées durant le Mondial.

L’inconnue Sané

L’inconnue Sané
L’inconnue Sanne

Mais les hommes de Hansi Flick restent dans l’incertitude quant à l’ailier du Bayern Leroy Sané, actuellement éloigné des terrains à cause d’une déchirure à la cuisse.

Et l’équipe d’Allemagne a hérité d’un groupe difficile dans lequel elle devra affronter l’Espagne, ainsi que le Costa Rica qui avait créé la surprise en 2014.

Le come-back des Pays-Bas

Le come-back des Pays-Bas
Le come-back des Pays-Bas

Absents de la Coupe du monde 2018, les Pays-Bas ont fait un come-back impressionnant cette année en se qualifiant pour le Final four de la Ligue des nations.

Avec des individualités comme Van Dijk, de Ligt, de Jong ou Memphis Depay, les Oranje peuvent créer la surprise.

Une malédiction enfin brisée ?

Une malédiction enfin brisée
Une malédiction enfin brisée

Le retour de Louis Van Gaal sur le banc a certainement fait du bien à la sélection batave.

Les Hollandais vont-ils enfin briser la malédiction après les trois finales perdues de 1974, 1978 et 2010 ?

Les bookmakers ne semblent pas en être totalement convaincus, avec une cote de seulement 13.

Le Portugal entre deux feux

Le Portugal entre deux feux
Le Portugal entre deux feux

Une cote identique pour le Portugal, qui n’impressionne plus autant depuis sa victoire à l’Euro 2016 et qui a dû passer par les barrages pour décrocher son ticket pour le Qatar.

Mais même avec l’incertitude liée à la blessure de Diogo Jota, les Portugais disposent d’une équipe solide pour le dernier Mondial de Cristiano Ronaldo.

Où en est la Belgique ?

Où en est la Belgique
Où en est la Belgique

L’équipe belge actuelle est difficile à évaluer et les bookmakers ne lui accordent qu’une cote située entre 13 et 15.

Les Diables rouges ont systématiquement perdu contre les grosses équipes depuis leur élimination contre l’Italie au dernier Euro.

Eden Hazard joue peu au Real Madrid, et leur attaquant-phare Romelu Lukaku s’est blessé à seulement trois semaines du début de la compétition.

Des Diables Rouges toujours redoutables

Des Diables Rouges toujours redoutables
Des Diables Rouges toujours redoutables

Néanmoins, les Diables Rouges restent une équipe redoutable, emmenée par une génération dorée qui arrive désormais en fin de carrière.

Avec un Thibaut Courtois et un Kevin De Bruyne au top de leur forme, les Belges vont-ils enfin concrétiser les espoirs placés en eux et ouvrir leur palmarès international ?

Le surprenant Danemark

Le surprenant Danemark
Le surprenant Danemark

Le Danemark était allé jusqu’en demi-finale de l’Euro malgré l’absence de son leader Christian Eriksen, sorti à cause d’un malaise cardiaque en début de tournoi.

Avec un Eriksen retrouvé et deux victoires contre la France en Ligue des nations, les Danois peuvent surprendre. Ils devront encore en découdre avec les Bleus durant la phase de poules.

L’estimation des bookmakers ? 29.

L’Uruguay, outsider sud-américain

L’Uruguay, outsider sud-américain
L’Uruguay, outsider sud-américain

L’Uruguay fait figure d’outsider derrière les deux géants brésilien et argentin. Entre des joueurs d’expérience (Diego Godin, Edinson Cavani) et de jeunes pousses prometteuses (Darwin Nunez, Federico Valverde), l’équipe a le potentiel pour rééditer un joli parcours en Coupe du monde.

Elle est cotée entre 50 et 51 pour la victoire finale.

La Croatie, le finaliste oublié

La Croatie, le finaliste oublié
La Croatie, le finaliste oublié

On a tendance à l’oublier car tout va très vite dans le football, mais la Croatie reste le finaliste en titre de la Coupe du monde.

Qualifiée pour le Final four de la Ligue des nations, la sélection s’est beaucoup rajeunie et peut toujours compter sur Luka Modric.

Mais la route est longue pour une équipe qui a la même cote que l’Uruguay et qui devra affronter la Belgique dès la phase de poules.

Les paris sont ouverts

Les paris sont ouverts
Les paris sont ouverts

Alors, va-t-on assister à un nouveau sacre du Brésil, à une deuxième victoire française consécutive ou à la résurrection de l’Argentine ou de l’Espagne ?

Un outsider va-t-il rafler la mise à la surprise générale ? Les paris sont ouverts : rendez-vous le soir de la finale, le 18 décembre, pour un débrief !

A lire aussi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here