Didier Raoult parle de Coronavirus d’une « manipulation » et dénonce le « plus grand scandale scientifique de tous les temps »

0
25
Didier-Raoult-
Didier-Raoult-

Le célébrissime Didier Raoult n’a pas cessé de lancer l’alerte quant à la pandémie. Cette fois, il frappe fort en qualifiant la gestion de crise de cette maladie du « plus grand scandale scientifique de tous les temps » et parle d’une véritable « manipulation ».

Cette déclaration relayée par nos confrères de RTL s’appuie sur des conclusions du chercheur star des médias.

Didier Raoult lance sans cesse l’alerte quant à la pandémie

Le médecin provençal n’a jamais caché son indignation quant aux actions de la communauté scientifique face à la pandémie. En évoquant ce sujet sur les plateaux, il a toujours appelé au scandale.

En s’appuyant sur ses données de chercheur, il explique que la menace est bien moins grave que ce que l’on imagine, comme relayé par RTL.

Un avis qui ne fait pas l’unanimité dans la communauté scientifique, les propos du professeur Raoult son remis en question par de nombreux détracteurs en France.

Une létalité moindre du coronavirus

Si les médias ont fait état de dizaines de milliers de décès liés au Covid-19, le professeur Didier Raoult tient à tempérer. Celui qui défendait le traitement à la chloroquine a cité les données qu’il a recueillies et publiées sur sa chaîne Youtube le 20 août.

Selon ses conclusions qu’il a repris de l’Institut IHU Méditerrannée-Infection, sur un échantillon de 78 994 patients, dont 6038 ont été diagnostiqués positifs, 165 personnes sont décédées. Une population qui représente 2,8% de ce panel.

Sur ces patients traités à la chloroquine, il évoque un pourcentage de 18 victimes qui constitue le nombre de décès après contamination.

A lire aussi  Didier Raoult, l’infectiologue né à Dakar en 1952 qui veut vaincre le coronavirus par la chloroquine

« Il n’y a pas eu d’effets secondaires graves » clame le médecin célèbre. Une déclaration parmi d’autres qui lui ont valu sa réputation d’expert irrévérencieux. Suite à ces accusations, le scientifique a également reçu des menaces d’autres médecins.

« La chloroquine aurait pu sauver plus de la moitié des patients »

Toujours fervent défenseur de la chloroquine, Didier Raoult n’a de cesse de défendre l’antipaludéen qui combat le virus. « Il faut arrêter une bonne fois pour toutes le mythe de la dangerosité de la chloroquine […] C’est un fantasme ! » scande-t-il.

Le médecin marseillais a également publié une étude réalisée dans un établissement hospitalier pour les personnes âgées et dépendantes (Ehpad) en avril dernier.

Mêmes résultats concluants : Le taux de mortalité s’est élevé à 27,8% pour ceux qui n’ont pas été soignés à la chloroquine tandis que celle liée aux patients qui ont bénéficié de ce traitement est de 14,4% chez cette population vulnérable au Covid-19.

« La moitié de ces patients aurait pu être sauvée » déplore le médecin. Ainsi, ce dernier a toujours attesté que pour soigner le virus, tout le monde devra prendre la chloroquine.

« Le plus grand scandale scientifique »

Manipulations, pressions sont autant de subterfuges contre lesquelles Didier Raoult se révolte à l’égard de la communauté scientifique.

Il explique que ses experts et lui ont la preuve que les communications scientifiques étaient soumises à certaines influences et à « des choix de très grande médiocrité ».

Le médecin marseillais ajoute que les journaux scientifiques de plus haut niveaux sont la cible de tentatives de manipulation.

« C’est le plus grand scandale scientifique de tous les temps » clame le défenseur de la chloroquine dès le début de la crise sanitaire. Puis d’ajouter : « Tout ça devient du contrôle et du pouvoir imposé ».

« Une seule personne est morte »

En retournant sur la pandémie au Covid-19, il constate un « rebond du nombre de gens testés » et de tests positifs.

« Depuis début juin, nous avons 1000 cas diagnostiqués : une seule personne est morte »observe-t-il.

« On est à 1 pour 1000 dans la situation actuelle » explique le médecin. Le spécialiste des maladies infectieuses et microbiologiste français a ajouté que le virus avait désormais « des formes très bénignes ».

A lire aussi  Coronavirus : qui est Didier Raoult, la « star mondiale » de la microbiologie qui assure avoir trouvé le remède contre le Covid-19 ?

« Une de mes collaboratrices a trouvé qu’il n’y a plus du tout de troubles de coagulation chez les gens qui rentrent maintenant » a-t-il déclaré.

Des propos qui ne sont pas au goût de tous les spécialistes puisqu’en mars, le médecin a fait l’objet de menaces de la part de ses confrères comme rapporté par LCI.

Au début du printemps, une enquête a été ouverte par le parquet marseillais pour « acte d’intimidation envers une personne chargée d’une mission de service public ».

Le suspect : un médecin du CHU de Nantes et les menaces auraient été reçues le dimanche 1er et lundi 2 mars. Une animosité due aux propos virulents de Didier Raoult à l’égard du personnel hospitalier.

Laisser un commentaire