Quelle est la différence entre un documentaire et un reportage ?

0
161
urgent - explicationsCapture
urgent - explicationsCapture

Quelle est la différence entre un documentaire et un reportage ? « Le reportage est un programme de flux, alors que le documentaire est un programme de stock, une œuvre de création. On va pouvoir utiliser le documentaire dans le temps, et même le rediffuser. Le reportage, lui, colle souvent à l’actualité et est utilisé très rapidement après sa réalisation. Voici quelques éléments pour nous y aider.

Documentaire et reportage, Quelle est la différence entre les 2 ?

Urgent - Attention - www.Kafunel.com Capture
Urgent – Attention – www.Kafunel.com Capture

Le documentaire est un genre cinématographique qui existe sous différentes formes. Mais tous ont pour but et doivent raconter une histoire avec des faits réels, pour ensuite le présenter sur les écrans.

L’auteur d’un documentaire va devoir s’appuyer sur la réalité pour montrer quelque chose de plus large, et essayer de mêler ce réel à la vie des spectateurs. Il existe donc plusieurs types de documentaires : le documentaire humaniste, animalier, historique, géographique, biographie …

Le film documentaire est pour la plupart du temps accompagné d’une voix off qui sert à apporter une narration et présenter les faits en direct. Il est possible d’intégrer des interviews dans le documentaire pour amener plus de narration et de crédibilité mais ce n’est pas obligatoire.

Reportage ou Documentaire

Un ensemble de critères peut être étudié pour pouvoir classer une œuvre dans telle ou telle catégorie (les intentions de l’auteur, le synopsis, la longueur, la sophistication du montage, l’habillage sonore et musical, les techniques, l’utilisation d’acteurs, l’originalité, la rareté…) mais la différenciation reste parfois très difficile à faire.

Le point de vu d’un réalisateur

Marc Louvat, ancien réalisateur et responsable des fonds audiovisuels de l’Institut de la Communication Audiovisuelle
« Le reportage est un programme de flux, alors que le documentaire est un programme de stock, une œuvre de création. On va pouvoir utiliser le documentaire dans le temps, et même le rediffuser. Le reportage, lui, colle souvent à l’actualité et est utilisé très rapidement après sa réalisation. Par ailleurs dans un documentaire, il y a une « odeur », on sent l’empreinte de l’auteur. Dans un reportage, bien souvent, ce n’est pas le style du journaliste qui s’en dégage mais le style de la chaîne ; ce n’est pas lié à l’auteur mais au diffuseur.

De plus, le montage d’un documentaire est souvent plus sophistiqué. Le travail est davantage abouti que celui du reportage.

Enfin, le documentaire a une vocation ou en tout cas un potentiel patrimonial beaucoup plus fort qu’un reportage. C’est mon point de vue en tant qu’archiviste. Souvent, le travail du documentaire est plus approfondi au niveau de la recherche, ou de l’immersion ».

Le point de vu d’un diffuseur

Xavier Lambert, Directeur des Antennes de RFO Polynésie.
« Un reportage est fait par un journaliste. C’est rare qu’un documentariste en fasse. Je pense aussi que le point de vue de l’artiste, de l’auteur, est beaucoup plus présent dans un documentaire. Le reportage est plus factuel.

Un reportage peut se mettre au niveau du documentaire, alors qu’un documentaire qui se mettrait au niveau d’un reportage serait raté.

Pour finir, on prend plus le temps pour un documentaire : il est rarement fait en moins de 4 ou 5 mois alors qu’un reportage, peut être fait en quelques jours ».

Le documentaire diffère de la fiction dans la mesure où il a un but informatif, le sujet étant une réalité et non une histoire inventée ou adaptée pour le monde du cinéma et ses spectateurs. Cependant il n’est pas impossible que, pour la bonne réalisation et compréhension du documentaire, des restitutions d’éléments manquant puissent être réalisées.

Le documentaire est un genre cinématographique très minutieux et exigent. Comme le documentaire a un caractère informatif, il est nécessaire d’avoir une connaissance parfaite et profonde du sujet, avoir un maximum d’informations. Cela passe par beaucoup de recherches, d’investigation, de documentation, mais surtout de patience.

Comment écrire un documentaire de qualité ?

urgent Scandale-a-la-une-la-preuve-que-les-fake-news-ne-datent-pas-d-InternetCapture
urgent Scandale-a-la-une-la-preuve-que-les-fake-news-ne-datent-pas-d-InternetCapture

L’écriture :

La phase d’écriture a une importance capitale dans la réalisation d’un documentaire. Comme nous l’avons dit précédemment, l’auteur va devoir s’imprégner complètement de son sujet. Et cela passe par énormément de recherche et de documentation.

Après être allé se documenter sur Internet et sur le terrain, il va falloir trier toutes ces informations et les classer : par thèmes, par catégories, par nature (lieux, photos, films, tableaux …). Il va aussi falloir faire un choix sur le contenu car nous ne pouvons pas tout montrer et choisir un angle d’attaque.

Pour l’écriture, l’auteur à le choix car à l’inverse d’une fiction, le documentaire beaucoup moins codifié, même s’il y a des formats et des angles spécifiques.

Par ailleurs, l’auteur va potentiellement avoir recours à des interviews pendant la réalisation de son documentaire, et c’est justement pendant le moment d’écriture qu’il va devoir faire la rencontre avec les personnes qui seront filmées.

urgent scandale de séries peoples, sexesCapture
urgent scandale de séries peoples, sexesCapture

Ces personnes vont devoir jouer leur propre rôle, du point de vue du réalisateur. Comme dans un film, les personnages vont pousser le public à s’identifier à eux pour s’imprégner du sujet.

Le public sera normalement séduit plus facilement par les protagonistes car ils savent que ces personnes existent et ne jouent pas un rôle : la réalité est plus forte que la fiction.

Il est important pendant la phase de recherche, de savoir de quelle manière nous voulons montrer au public les différents faits du documentaire. Le film documentaire doit passer par plusieurs phases : questionnement, explication et conclusion.

Diverses structures permettent d’illustrer cette explication :

● Énumération (un phénomène et plusieurs causes)

● Cause / conséquence (la conséquence devenant la cause d’une nouvelle conséquence…)

● Problème / solution (problème, cause du problème, solution)

● Comparaison (différences, ressemblances, similitudes)

Les possibilités de l’auteur pour la réalisation d’un documentaire sont nombreuses c’est pourquoi un gros travail d’investigation en amont est obligatoire. D’autant plus que c’est l’une des parties les plus importantes.

Aller plus loin : Nous vous conseillons de vous procurer le livre Réaliser son premier documentaire, qui revient sur l’ensemble des étapes, de l’origine du projet à sa diffusion. Avec 144 pages au compteur, il y forcément plus d’informations que dans cet article.

Production et Financement :

Le documentaire est l’un des genres cinématographiques qui reçoit le plus d’aide quant au financement de celle-ci. En effet le film documentaire est très apprécié et suscite toujours l’intérêt du grand public.

Cependant pour toutes les productions la question du financement reste un point essentiel. Alors voilà différentes manières de financer un documentaire.

Tout d’abord lorsque l’auteur cherche des fonds pour son projet il n’a généralement tourné aucune scène de son projet. Alors comment va-t-il faire pour convaincre un producteur et un diffuseur ? L’auteur va devoir monter un dossier qui va permettre de vendre son projet. Ce dossier contient un synopsis, une note d’intention et le scénario.

Le synopsis a pour but de donner envie de lire le scénario. Il résume la structure du futur film et son contenu. On peut également y retrouver la présentation des différentes personnes qui apparaîtront dans le film.

La note d’intention, elle sert notamment à l’auteur de présenter son sujet et de défendre son point de vue. Elle est là pour apporter de la crédibilité au projet et c’est aussi le moment pour l’auteur de montrer tout l’intérêt du documentaire pour le spectateur pour ainsi rassurer le potentiel producteur ou diffuseur.

Et enfin pour la troisième partie, à l’instar d’un scénario de fiction, le scénario de documentaire regroupe toute la structure du film documentaire : les scènes, les dialogues, les lieux, … Le scénario n’est pas figé, il est là pour montrer les intentions de l’auteur quant aux directions que va prendre le documentaire. L’écriture va évoluer en fonction du tournage et du montage.

Voici les différentes aides de financement pour l’auteur :

urgent scandale d'etatCapture
urgent scandale d’etatCapture

Les aides proposées par le CNC : notamment le fond d’aide à l’innovation et le fond d’aide à la production
Les aides des différentes régions et de l’UE
Les différents diffuseurs : Télévision, mais aussi internet, avec le streaming qui prend de plus en plus d’ampleur

Le financement participatif

Le tournage :

Pour le tournage d’un documentaire, il est préférable de visualiser son film en amont, c’est pourquoi la réalisation d’un story-board est fortement conseillé.

Ensuite lors du tournage, le scénario servira au réalisateur de lui rappeler quelles sont les directions prises. Cependant comme il s’agit la d’un documentaire et non d’une fiction, le réalisateur va essayer de se détacher au maximum de son scénario pour faire ressortir le réel de l’instant et montrer un côté plus naturel.

Le tournage d’un film documentaire c’est comme aller filmer l’inconnu. Par contre, il est essentiel de définir en amont l’équipement nécessaire pour le tournage et les différentes prises de vue. Certains courts métrages bénéficient d’une esthétique très travaillée et de mouvements de caméra ambitieux, contrairement à ce que l’on peut souvent voir à la télévision.

Le montage :

Chaque partie de la réalisation d’un documentaire est comme un renouveau pour l’auteur et le réalisateur, c’est aussi le cas pour le montage. Le réalisateur se retrouve après le tournage avec des heures de rushs, des rushs qu’il n’a d’ailleurs pas pu anticiper car ce sont des images spontanées.

Il ne pouvait pas prédire ce qu’allaient faire ou dire les personnes derrière la caméra. Une grande phase de tri va alors débuter et il va falloir faire des choix parmi tous les rushs.

Habituellement lors d’un tournage de documentaire, beaucoup plus d’heures de rushs sont filmées que lors d’un tournage de fiction, ce qui permet donc au réalisateur de donner le rythme qu’il veut à son documentaire. De même pour les différentes interviews, le réalisateur a le choix de les découper comme il le souhaite, et de les placer où il veut tout au long de son documentaire.

Quelques exemples de documentaires à succès :

urgent scandale 1universitéCapture
urgent scandale 1universitéCapture

Fahrenheit 9/11 (2004)

Fahrenheit 9/11 est un documentaire réalisé par le célèbre Michael Moore. Michael Moore est un réalisateur de documentaires engagés, et Fahrenheit 9/11 est un film réquisitoire contre George Bush.

Le réalisateur retrace l’improbable ascension d’un médiocre pétrolier texan devenu maître du monde libre. Il révèle notamment les liens financiers qu’on sa famille avec la famille Ben Laden, et les souffrances provoquées par la guerre en Irak. Ce documentaire permettra à Michael Moore de remporte la Palme d’or au festival de Cannes en 2004.

The Last Dance (2020)

urgent scandale en direct (2021)Capture
urgent scandale en direct (2021)Capture

Co-produit par Netflix et ESPN, The Last Dance est un documentaire sportif consacré à la carrière du célèbre joueur Michael Jordan.

Du début de sa carrière en 1984 jusqu’à sa retraite en 1998, vous pourrez y découvrir tous les exploits de l’athlète grâce à de nombreuses images d’archives parfaitement sélectionnées.

Ce documentaire de 10 épisodes aura été le phénomène de ce printemps 2020, c’est à ce jour le documentaire ESPN le plus regardé de l’histoire.

La Marche de l’empereur (2005)

urgent scandale newsCapture
urgent scandale newsCapture

La Marche de l’empereur est un documentaire français réalisé par Luc Jacquet. Tourné en Antarctique, il traite des manchots empereurs et de leur mode de reproduction.

Ce qui à bien fonctionné avec ce documentaire c’est la narration choisis par le réalisateur, le récit à la première personne, comme pour avoir un point de vue interne d’une famille de manchots. Pour son premier long métrage, Luc Jacquet remportera l’Oscar du meilleur film documentaire en 2006.

Des festivals pour diffuser les courts métrages

urgent scandale 100pture
urgent scandale 100pture

L’offre est nettement moins importante que pour la fiction, mais plusieurs évènements souhaitent quand même accorder de la place au documentaire. Voici quelques exemples :

Une catégorie du Devenir Réalisateur Film Festival est dédiée aux documentaires. Le festival cherche des documentaires indépendants et étudiants alors n’hésitez pas à tenter votre chance : Devenir Réalisateur Film Festival.

A lire aussi

Le Paris In Love Film Festival cherche lui aussi des documentaires, le jury accordera ici plus d’intérêt aux documentaires réalisés par des femmes ou ayant pour sujet une ou des femmes, envoyez-nous vos projets : Paris In Love Film Festival.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here