Quels sont les risques d’une douche trop chaude ?

0
147

Quels sont les risques d’une douche trop chaude ? L’utilisation d’une eau trop chaude sous la douche peut avoir des conséquences à court et long terme. Certains produits lavants sont aussi à choisir avec soin quand d’autres doivent être mis de côté. La dermatologue Marie Jourdan nous explique.

Douche trop chaude : Quels sont les risques au-delà de la recommandation entre 37 et 40 degrés ?

tout savoir sur les bienfaits de la douche - chaude ou froide
tout savoir sur les bienfaits de la douche – chaude ou froide

La journée a été longue, froide et parfois pénible. Rien de mieux qu’un bon bain chaud pour se relaxer. Bien que réconfortant pour le moral, il l’est moins pour la peau.

Selon la dermatologue Marie Jourdan, l’utilisation d’une eau trop chaude sous la douche peut nuire à la circulation sanguine, provoquer des rougeurs et une sécheresse de la peau. La durée de celle-ci est aussi à prendre en compte ainsi que les produits de soin utilisés.

Un problème de circulation veineuse

Douche-froide-
Douche-froide-

L’hiver a commencé et les températures fraîchissent. Nombreuses sont les raisons pour s’immerger dans une eau bien chaude. Mais attention, en entrant dans un bain ou sous une douche à la température exagérément élevée, la peau et le corps vont réagir.

« Cela peut provoquer d’importants phénomènes circulatoires veineux à long terme », prévient la dermatologue et youtubeuse adepte de vulgarisation médicale. « Notamment pour ceux ayant des jambes lourdes en fin de journée ou pour ceux qui ont tendance à avoir des varices dans les mollets », explique le docteur Marie Jourdan.

douche chaude - douche froide
douche chaude – douche froide

Selon elle, cette eau trop chaude accentuera les pathologies des personnes qui ont tendance à rougir. « Ceux qui ont de l’érythro-coupérose (une dilatation de vaisseaux sur le visage, ndlr), ceux qui ont des pathologies inflammatoires comme la rosacée ou de l’acné.

Pour eux, les zones d’inflammation pourront chauffer », souligne la dermatologue. Par ailleurs, pour les personnes souffrant d’érythrose, un problème circulatoire provoquant des rougeurs constantes, une eau trop chaude risque d’amplifier le phénomène.

Enfin, ceux souffrant de dermatite atopique, une maladie chronique inflammatoire, souffriront d’autant plus d’une sécheresse de la peau après une douche qui pourrait provoquer démangeaisons et rougeurs.

Rougeur et déshydratation

douche trop chaude
douche trop chaude

L’hiver est la période de l’année la plus rude pour notre peau. À l’arrivée du froid, les vaisseaux sanguins rétrécissent et provoquent donc un assèchement de la peau. Alors si ces derniers sont passés sous une eau à température trop élevée, la peau va réagir instantanément.

« Elle ne va pas supporter l’eau trop chaude et va rougir, prévient la membre de la Société française de dermatologie. La trop haute chaleur va causer une dilatation des capillaires qui provoque des rougeurs. »

Chaude ou froide cette douche 1
Chaude ou froide cette douche 1

« Pour celles et ceux qui ont de l’acné, elle sera bien plus difficile à cacher », prévient le docteur Marie Jourdan. Dans certains cas, elle peut même provoquer un gonflement des paupières.

Quelques recommandations

douche trop chaude - Quels sont les risques
douche trop chaude – Quels sont les risques

« Sur le plan cérébral et moral, un bon bain chaud n’apporte qu’une chose positive : le réconfort. Ça fait du bien, ça relaxe », tempère la spécialiste de la peau. Avant d’ajouter : « mais sur le plan dermatologique, c’est très mauvais. » Alors pour prendre soin de sa peau en hiver, Marie Jourdan partage quelques conseils avec nous.

Tout d’abord, le temps passé sous le jet d’eau est important. Plus on tarde dans son bain, plus la peau va s’assécher. Les Français restent neuf minutes dans la douche selon une étude BVA Opinion datant de 2015.

Une bonne moyenne à suivre d’après le docteur Marie Jourdan qui recommande une eau entre 37 et 40 degrés. Au-delà, elle représentera un danger pour l’épiderme et la circulation du sang.

douche froide ou une douche chaude Comparaison des bienfaits et mise en garde
douche froide ou une douche chaude Comparaison des bienfaits et mise en garde

Les produits à utiliser ne doivent pas non plus être laissés au hasard. Selon la dermatologue, il vaut mieux prendre des savons doux, enrichis et hydratants. Pour les peaux très sèches, elle recommande d’appliquer une huile lavante.

Aussi, les savons n’ayant pas un pH adapté, trop alcalins, trop acides ou qui moussent beaucoup accentuent la sécheresse. « Il ne faut surtout pas procéder à un nettoyage mécanique, avec un gant de toilette ou une fleur de douche », ajoute le docteur.

Et une fois sorti de la douche, il ne faut pas frotter sa serviette contre son corps, mais plutôt la tapoter. Un baume hydratant permet aussi d’adoucir la peau, « surtout en période hivernale », conclut la dermatologue.

À lire aussi :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici