Revue De Presse Du 30 Juillet 2022 – Les Journaux Analysent Les Enjeux Des Législatives. La presse quotidienne analyse les enjeux du scrutin des législatives de ce dimanche 31 juillet, à l’occasion duquel 6.727.759 électeurs doivent se rendre aux urnes pour élire les députés de la 14e législature.

Enjeux Des Législatives Analysés Revue De Presse Du 30 Juillet 2022

13e législature_Assemblée nationale -
13e législature_Assemblée nationale –

‘’A vos cartes ! ’’, s’exclame Le Soleil en manchette, assurant que ‘’tout est fin prêt sur l’ensemble du territoire national’’ pour la tenue de ce vote auquel prennent part huit coalitions.

Selon le quotidien national, les 6.727.759 électeurs attendus aux urnes vont ‘’choisir les 165 députés qui vont les représenter pour les cinq prochaines années à l’Assemblée nationale’’.

‘’Nous y voilà donc ! Après des empoignades tous azimuts, des manifestations et malheureusement des morts, on va passer aux choses sérieuses, ce dimanche. Il faut souhaiter que le peuple gagne. Le peuple et pas la rue’’, lance l’éditorialiste d’Enquête.

A lire aussi

‘’Le peuple retient son souffle’’, signale le journal, dont l’éditorialiste souligne que ‘’lorsque toutes les conditions sont mises en place, il faut alors s’en remettre à la toute-puissance du choix populaire’’.

Enjeu fondamental’’ du scrutin de dimanche

Assemblée nationale de Dakar
Assemblée nationale de Dakar

Walfadjri relève que ‘’ce vote pourrait reposer sur plusieurs facteurs’’. Citant le sociologue Mamoudou Wone ’’Mao’’, il explique que ‘’malgré [la] détermination des uns et des autres, le vote des jeunes, notamment des primo votants, risque de faire la différence’’.

Le journal s’appuie aussi sur l’analyse du journaliste-sociologue Pathé Mbodj pour qui ‘’c’est la recherche d’une certaine esthétique qui est l’enjeu fondamental’’ du scrutin de dimanche.

Le journaliste-formateur Bacary Domingo Mané pense lui que ‘’ces élections se jouent sur une grande inconnue’’.

A lire aussi

L’Observateur considère quant à lui que ‘’le principal enjeu de ces élections législatives est celui de la participation’’. Toutefois, le journal estime également que le scrutin de dimanche a aussi ‘’valeur de test avant la présidentielle de 2024’’. Il en veut pour preuve que ‘’durant toute la campagne, il a été plus question de programme présidentiel que de débats sur la législature’’.

Confirmation des résultats obtenus au niveau des localités perdues ou gagnées

Senegal_NationalAssembly
Senegal_NationalAssembly

Pour Sud Quotidien, ces législatives ‘’s’annoncent comme une revanche politique aussi bien pour la coalition majoritaire au pouvoir que l’opposition au niveau d’une dizaine de départements’’.

‘’Après leur débâcle lors des dernières locales, les deux coalitions sont aujourd’hui dans une logique de +remontada+ (remonter la pente de la défaite) ou de confirmation des résultats obtenus au niveau des localités perdues ou gagnées lors des dernières élections municipales et départementales du 23 janvier’’.

Le quotidien L’As évoque ‘’un scrutin unique en son genre avec son lot de bizarreries : une tête de liste qui n’a nullement battu campagne durant tout le processus, une liste sans effigie, le département de Keur Massar qui, pour la première fois, aura des sièges à l’hémicycle…’’.

Tout en indiquant que ce sera un ‘’dimanche de vérité’’, le journal relève aussi le caractère inédit de ce scrutin lié à l’alliance scellée entre Wallu Sénégal et Yewwi askin wi.

Pour L’info, tout l’enjeu est de savoir si Benno Bokk Yaakaar va ‘’maintenir sa majorité absolue’’ au Parlement ou si l’opposition ‘’va réussir son coup d’imposer la cohabitation au pouvoir’’.

Tête de liste nationale de Wallu Sénégal ‘’venu accomplir son devoir citoyen’’ 

2-Assemblée_Nationale_de_Dakar_-_Sénégal
2-Assemblée_Nationale_de_Dakar_-_Sénégal

Bés bi le jour fait un focus sur l’Assemblée nationale, une institution qui, malgré ses 62 ans, demeure toujours ‘’charmante’’.

Les journaux se font par ailleurs l’écho du retour vendredi, à Dakar, de l’ancien chef de l’Etat, Abdoulaye Wade. La tête de liste nationale de Wallu Sénégal est ‘’venu accomplir son devoir citoyen’’, relève Enquête.

Le Quotidien se focalise sur l’acquisition de la BICIS par la société franco-sénégalaise Sunu investissement holding Sa (SIH), qui a racheté 54, 11 % des parts détenues par la BNP Paribas. Selon le journal, le président Macky Sall a ‘’poussé dans l’ombre pour écarter en douceur les Burkinabè qui se positionnaient pour la reprise de la banque’’.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here