Un enseignant-chercheur prône l’introduction de l’éducation digitale à l’école

0
2

Un enseignant chercheur prône l’introduction de l’éducation digitale à l’école. L’Etat doit introduire l’éducation digitale à l’école afin de mieux outiller les enfants face aux différentes menaces du numérique, a prôné jeudi, à Dakar, Ahmadou Bamba Mbacké, enseignant-chercheur au département génie informatique de l’Ecole polytechnique de Dakar.

Enseignant chercheur prône l’introduction de l’éducation digitale à l’école

accompagnement de la part des parents et des structures éducatives
accompagnement de la part des parents et des structures éducatives

‘’Il faut ramener l’éducation digitale à l’intérieur des écoles. Il ne s’agit pas d’apprendre à utiliser un ordinateur sur le plan technique, il s’agit pour l’enfant de comprendre ce qu’est son empreinte digitale en ligne, qu’est-ce que je montre de moi et quels sont les risques par rapport à ça’’, a-t-il expliqué.

Il animait un panel sur la protection des enfants et des personnes vulnérables en ligne, à l’occasion de la semaine du numérique.

Forum de Coopération Numérique CHINE-SENEGAL 1
Forum de Coopération Numérique CHINE-SENEGAL 1

→A lire aussi

‘’Avec l’éducation digitale à l’intérieur des écoles, il s’agit de montrer à l’enfant dans les différents enseignements, quels sont les panoplies d’outils qui sont là, l’aider ou l’accompagner en cas de danger, si par exemple il subit un cyber harcèlement ou ses données se retrouvent quelque part contre son gré’’, a-t-il précisé.

Selon l’expert, les enfants ont besoin d’accompagnement de la part des parents et des structures éducatives, et d’être protégés par les structures de l’Etat.

Ahmadou Bamba Mbacké, enseignant-chercheur au département génie informatique de l’Ecole polytechnique de Dakar

enseignant chercheur prône l’introduction de l’éducation digitale à l’école
enseignant chercheur prône l’introduction de l’éducation digitale à l’école

‘’Les Etats et les parents doivent voir la sensibilité de la question, car les enfants aujourd’hui seront les grands de demain et sont de façon sûre et certaine la plus grande richesse de notre nation. Et en cela, ils méritent toute protection possible’’, a-t-il fait valoir.

»On doit les protéger par rapport aux contenus en ligne qui leur sont projetés mais aussi par rapport aux différentes incidences que cela pourrait cela créer », a-t-il conseillé.

Forum de Coopération Numérique CHINE-SENEGAL 5
Forum de Coopération Numérique CHINE-SENEGAL 5

→A lire aussi

Il a rappelé que des mécanismes de contrôle parental existent pour protéger les enfants en contrôlant l’accès aux réseaux sociaux et la connectivité à internet.

‘’Mais quand on parle de mécanismes de contrôle, cela ne signifie pas interdiction, car ils ont besoin d’accéder aux ressources du numérique pour apprendre, pour développer leurs connaissances, leurs compétences et développer leur socialisation ‘’, a-t-il précisé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici