Sédhiou abrite, ce jeudi, le lancement d’un camp de sensibilisation sur l’âge du mariage des filles

0
77

Des féministes catholiques du Sénégal ont procédé au lancement, à Sédhiou, d’un camp de sensibilisation sur l’âge du mariage des filles. La coordination des unions diocésaines des associations féministes catholiques du Sénégal a lancé, ce jeudi, à Sédhiou (sud), un camp de sensibilisation sur l’âge du mariage des filles, a-t-on constaté.

Féministes catholiques du Sénégal a lancé, ce jeudi, à Sédhiou (sud), un camp de sensibilisation sur l’âge du mariage des filles

Féministes catholiques du Sénégal , ce 15 décembre, à Sédhiou, sensibilisent sur l’âge du mariage des filles
Féministes catholiques du Sénégal , ce 15 décembre, à Sédhiou, sensibilisent sur l’âge du mariage des filles

Elle a organisé ce camp de sensibilisation en collaboration avec des religieux, musulmans et chrétiens, à travers le projet “Voix et leadership des femmes” (VLF), dont le but est de soutenir des organisations et réseaux de promotion des droits des femmes et des filles.

Ariette Martine William, la chargée de l’organisation du projet VLF, explique que cette rencontre vise à “sensibiliser la communauté sur les dangers du mariage d’enfants pour un éveil des consciences, afin d’amener les autorités compétentes à se ressaisir sur la question de relèvement de l’âge du mariage”.

femmes catholiques du sénégal à l'assemblée générale
femmes catholiques du sénégal à l’assemblée générale

A lire aussi

L’abbé Édouard Diatta, le curé de la paroisse Saint-Jean de Sédhiou, a rappelé que la foi chrétienne implique le respect de certains codes pour le mariage, notamment le consentement des époux.

Atelier de partage organisé à l’occasion du camp

Féministes catholiques du Sénégal , ce 15 décembre, à Sédhiou, sensibilisent sur l’âge du mariage des filles1
Féministes catholiques du Sénégal , ce 15 décembre, à Sédhiou, sensibilisent sur l’âge du mariage des filles1

“Le mariage précoce entrave le processus de réussite des filles, il n’est le bien ni de la famille, ni des parents moins encore des enfants”, a-t-il estimé, lors d’un atelier de partage organisé à l’occasion du camp.

Selon l’imam Mountaga Diao, “l’islam bannit le mariage précoce”, du fait que ce type de mariage est parfois source de problèmes, notamment de santé chez la femme.

Féministes catholiques du Sénégal , ce 15 décembre, à Sédhiou, sensibilisent sur l’âge du mariage des filles2
Féministes catholiques du Sénégal , ce 15 décembre, à Sédhiou, sensibilisent sur l’âge du mariage des filles2

A lire aussi

“Aujourd’hui, les réseaux sociaux font partie des facteurs de destruction de la société, surtout le changement de comportement des filles qui n’honore pas les parents”, a déploré l’imam Diao.

Les conditions du mariage sont clairement définies dans le code de la famille qui fixe l’âge de la célébration du mariage pour la fille à 16 ans et pour le garçon à 18 ans.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here