Les internautes révoltés par ce reportage de « Sept à Huit »

0
232

Sept à Huit dédie un reportage sur les auteurs de rodéos urbains. Les internautes révoltés par ce reportage de « Sept à Huit ». « Ils mettent en danger tout le monde », « ils ne respectent rien » : les internautes remontés après un reportage sur les rodéos urbains…

Internautes révoltés par ce reportage de « Sept à Huit »

Sept à Huit dédie un reportage sur les auteurs de rodéos urbains.
Sept à Huit dédie un reportage sur les auteurs de rodéos urbains.

Sept à Huit, sur TF1, diffuse ce dimanche 28 août un sujet sur les rodéos urbains. Un reportage qui ne plaît pas aux téléspectateurs : ces derniers sont outrés devant les images et refusent que l’on donne du crédit aux auteurs de ces actes.

Direction Marseille, ce dimanche 26 août, sur TF1. Cependant, Sept à Huit ne nous fait pas voyager pour le soleil du sud mais pour découvrir les rodéos urbains, aussi appelés « cross bitume » par ses adeptes.

Munis de leur moto, les jeunes parcourent les villes sans respecter le code de la route, en roulant n’importe où et surtout, en réalisant des cascades dangereuses.

C’est le cas de Dylan et Julien qui ont accepté d’être suivis.

La minute d’Harry Roselmack

internautes révoltés par ce reportage de Sept à Huit ok
internautes révoltés par ce reportage de Sept à Huit ok

Les deux jeunes, l’un sans emploi et l’autre en étude pour devenir routier, sont des passionnés de la route.

Mais ils la préfèrent dangereuse. Sans casque, ni protection, torses nus même, ils parcourent la route et effectuent des cascades en tout genre comme rouler sur une roue ou passer sur un rond point.

Ils sont seulement munis d’une cagoule afin de tenter de dissimuler leur visage. Ces rodéos ne se déroulent pas qu’à Marseille et font des dégâts humains considérables.

Une semaine plus tôt, un jeune marseillais est mort en percutant un poteau et à Pontoise, deux enfants ont été grièvement blessés en étant renversés par un motard.

Le petit garçon s’est fracturé la jambe et la petite fille est restée une semaine dans le coma.

« Et ils se prennent pour des dieux en plus ! »

internautes révoltés par ce reportage de Sept à Huit
internautes révoltés par ce reportage de Sept à Huit

La mère de la petite qui est restée dans le coma est interviewée : elle est traumatisée. Elle était à côté de sa fille quand le drame s’est produit.

Elle raconte avoir cru que sa fille était morte. Elle refuse de retourner sur les lieux du drame et a même décidé de déménager.

Sur Twitter, les internautes sont choqués face aux agissements de ces jeunes. Beaucoup ne peuvent s’empêcher de critiquer sévèrement les auteurs de ces actes.

A lire aussi

Comme un clin d’oeil, le reportage de Sept à Huit d’après est dédié à l’école des maharajas en Inde.

Un pensionnat dédié à l’élite des jeunes indiens pour leur faire une éducation des plus exigeantes. Une école à près de 10 000 euros l’année.

kafunel1
kafunel1

Les internautes n’ont pas pu s’empêcher de relever la différence presque comique entre les deux sujet de l’émission.

A lire aussi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici