L’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Gambie (OMVG) a un niveau d’exécution de 95% de ses projets à Kaolack, dans le centre du Sénégal, a indiqué lundi son secrétaire général Ababacar Ndao.

« Nous venons d’effectuer une visite d’évaluation des chantiers et nous sommes très satisfaits de l’état des travaux exécutés à 95 % . Nous allons continuer à les accompagner dans la mesure où Kaolack est appelée à jouer un rôle déterminant à travers ces projets’’, a-t-il notamment souligné au terme d’une visite de chantiers.

Ndao a expliqué que ces projets et programmes de développement intégré visaient une exploitation rationnelle et harmonieuse des ressources hydroélectriques communes des bassins des fleuves Gambie , Kayanga geba et Koliba-corubal.

OMVG confirme ses chantiers « réalisés à 95 % à Kaolack »

Les objectifs du projet sont de fournir aux pays membres une énergie propre, renouvelable et à bas coût, dynamiser le marché de l’électricité à travers le partage des ressources hydroélectriques de la sous-région , l’intégration des moyens de production et de transport d’énergie électrique, a fait savoir le sécrétaire général de l’OMVG.

A lire aussi  Voici le Communiqué du Conseil des Ministres du mercredi 11 mars 2020

Il a rappelé que le développement de ces projets visent à réduire de façon appréciable la consommation d’énergie fossile en préservant ainsi l’environnement, de contribuer à l’intégration sous-régionale, de favoriser le développement économique de la sous-région et améliorer le bien être de la population locale.

Alioune Badara Mbengue, gouverneur de la région de Kaolack, a, de son côté, jugé satisfaisant le niveau d’avancement des travaux’’.

« L’intérêt du projet dans la région à travers le transport d’énergie est de pouvoir aider la region à alimenter les villages les plus reculés, » a ajouté le gouverneur de Kaolack.

Laisser un commentaire